Tribune Libre
11:41 17 mars 2021 | mise à jour le: 17 mars 2021 à 16:48 temps de lecture: 3 minutes

Dossier tramway : Une milléniale de Limoilou est choquée

Dossier tramway : Une milléniale de Limoilou est choquée

M. Legault,

J’ai activement suivi les audiences du BAPE cet été concernant le projet de tramway du maire Labeaume, principalement parce que je travaille dans la sphère politique municipale, mais aussi comme résidente de 29 ans de Limoilou. Cependant, j’écris aujourd’hui à titre de citoyenne, payeur de taxes de la Ville de Québec.

Au fil des audiences, j’ai écouté les divers membres du bureau de projet faire leur présentation, mais ceux qui ont captivé mon attention, ce sont les citoyens, qui ont eu le courage de s’exprimer pendant les audiences. Je pense entre autres à ceux de la rue du Chalutier et de Limoilou, qui avaient des questions légitimes et qui n’ont pas eu de réponses convaincantes.

Indignation

Si je m’insurge aujourd’hui, c’est parce que j’apprends, dans les médias, que le projet de tramway est maintenant redirigé à deux rues de chez moi.

Soyons clair, non seulement je n’ai pas pu me prononcer sur le projet de tramway lors de la dernière élection municipale, mais je vais en plus, devoir accepter que le projet, approuvé par des entrepreneurs n’habitant pas à Québec et des groupes d’influences rémunérés par l’administration municipale, mais rejeté par le BAPE, et sans le sceau d’approbation de la population, sera maintenant dans ma cour.

En tant que citoyenne qui paie des taxes, suis-je en droit de m’interroger sur la pertinence de faire passer un tramway sur une rue résidentielle ? Si d’autres options sont moins contraignantes ? Suis-je en droit de me demander quel sera le niveau de décibel et de vibration du tramway sur mon milieu de vie ? Quels seront les désagréments sur la circulation de transit ou encore le stationnement sur rue ?

Que cherche la CAQ ?

Quel message la CAQ envoie-t-elle à la population en donnant son accord pour démarrer l’appel de proposition ? Celui que les dés sont joués, que les changements ne sont plus les bienvenues et que l’opinion des citoyens ne vaut rien.

Pourquoi je suis fière d’habiter à Québec ? Parce que j’ai la naïve croyance que les citoyens peuvent s’exprimer, être entendus, mais aussi écoutés.

Le gouvernement a la chance de prouver à toute une population, mais aussi à toute une génération, que la démocratie a encore sa place et qu’être citoyen de la Ville de Québec ça veut encore dire quelque chose, c’est-à-dire que nous pouvons nous exprimer et considérer.

Le tramway ne devrait pas être un débat politique, mais bien social. Jusqu’à maintenant, la population a bien peu de moyens de s’exprimer. J’ai 29 ans et sachez que cette entaille envers la démocratie, je l’aurai pour longtemps.

 

Laurie Gagné-Sansfaçon

Propriétaire et millénale de Limoilou

 

Articles similaires

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Robert Plouffe

    Il faudrait spécifier que la dame qui est choquée est également conseillère politique aux communications au cabinet du Chef de l’opposition.
    La dame choquée travaille donc pour Québec 21…

    @QuébecHebdo : vous auriez dû le préciser dans l’article. « Tramway à Limoilou : la conseillère politique aux communciations de Québec 21 est choquée ». Voilà, titre corrigé 😉

    • Thaïs Martel

      Bonjour M. Plouffe,
      Il ne s’agit pas d’un article rédigé par nos journalistes mais bien d’une tribune libre, une section qui permet à nos lecteurs de donner leur opinion. L’auteur verra toutefois votre suggestion dans votre commentaire.
      Merci!
      Thaïs Martel, chef de contenu

      • Robert Plouffe

        Il est dommage que la dame ait caché cette information, s’indentifiant seulement comme « citoyenne et propriétaire », alors que son emploi actuel donne une couleur particuilère à son opinion…

        • A.L.

          Madame parle d’un débat social bien plus que politique et de démocratie.Peu importe son travail ou ses allégeances politiques,elle a certainement droit à une opinion tout à fait personnelle.

    • Anne DeBlois

      Et alors? Vivre en ville, Accès Transports viables et le CRE, qui appuient le tramway, sont grassement subventionnés par la Ville de Québec depuis des années et vous ne dites rien?