Tribune Libre
12:54 1 février 2021 | mise à jour le: 6 février 2021 à 10:45 temps de lecture: 4 minutes

Et si Postes Canada faisait partie de la relance post-COVID…

Et si Postes Canada faisait partie de la relance post-COVID…

Le 18 janvier, Postes Canada annonçait une année record dans la livraison de colis. Évidemment, les mesures sanitaires y sont pour quelque chose. Mais depuis 5 ans, la croissance est exponentielle et rien n’indique un ralentissement.

Face à cet état, il va de soi qu’une société comme Postes Canada doit se relever les manches et revoir ses valeurs, son engagement et ses offres de services aux citoyens et aider les commerçants locaux. Elle détient les infrastructures et le réseau nécessaires pour faire partie intégrante de la relance post-covid et aussi être un exemple dans le développement durable et écologique, créant ainsi des emplois partout au pays et participant au plan environnemental du gouvernement. Et ce tout en respectant son devoir de s’autofinancer sans toucher un sou de fonds publics.

Pour y arriver, le syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a planché un audacieux programme nommé « vers des collectivités durables ».

Je vous invite à imager le bon vieux bureau de poste. Dans plusieurs communautés, nous y retrouvons un hôtel de ville, une église et un immeuble bordant l’unifolié. Postes Canada en détient plus de 6400, représentant le plus grand réseau de succursales au pays.

Le STTP propose une accélération de la transition des véhicules polluants de la société pour des véhicules électriques. Elle détient le plus gros parc automobile avec plus de 20 000 véhicules générant 65 kilotonnes de CO2. L’achat de véhicules électriques aura un effet sur l’environnement et stimulera le secteur du marché automobile.

Imaginez alors si Postes Canada met à disposition ses bornes à tous les conducteurs. Vous avez alors le plus grand réseau de bornes de recharge au pays. Vous êtes au volant de votre véhicule électrique qui a besoin d’une recharge, sur une route isolée, vous serez confiant de savoir que le prochain village que vous croiserez aura probablement un bureau de poste avec une borne qui sera à votre disposition.

Vous observez le bureau, vous y voyez une antenne. Le bureau de poste fournit internet à sa communauté! Le télétravail a fait rejaillir le problème de l’accès à l’internet haute vitesse dans des centaines de communautés. Cette avenue cadre parfaitement avec les engagements du gouvernement de donner accès à toutes les collectivités et cadre parfaitement avec la mission de Postes Canada puisque les citoyens achètent en ligne et Postes Canada livre leurs achats!

Aussi, vous remarquez un achalandage au bureau, vous lisez l’écriteau « banque postale ».  Comme dans 61 pays, Postes Canada prend le relais des services bancaires délaissés par les grandes banques dans les collectivités isolées et autochtones.  Ces derniers comptent seulement 66 succursales bancaires dans les 700 communautés. Une banque postale est une banque qui réinvestit dans ses collectivités, dans le développement des infrastructures et aux logements sociaux locaux. La banque postale plus inclusive briserait la dépendance de milliers de travailleurs envers les prêteurs sur salaire et leurs taux d’intérêt frôlant le vol.

Finalement, vous observez le facteur sonner à une porte et échangez avec la personne… En fait, il prend des nouvelles tous les jours à la demande d’un proche dans le cadre d’un service de vigilance. Combien il serait avantageux pour plusieurs de recevoir une notification que tout va bien ou au contraire que des intervenants sont en route vers le domicile d’un être cher.

Mes 50 000 consoeurs et confrères du STTP n’accepteront pas que l’employeur demeure les bras croisés sur de vieilles valeurs. Je vous invite à communiquer avec votre député fédéral afin d’exiger un solide service postal, il vous appartient!

 

Michel Coté, facteur

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marc-André Saucier

    pour avoir été 37 ans a postes canada et assistant délégué puis délégue et directeur pour finir comme déléguée j’ai vite compris que lorsque les idées ne viennent pas d’eux il y’a peu de chance que vos idées fassent leurs chemins le seul but de la société est de faire de l’argent le service au client l’achat local, et la proximité avec la clientèle n’est pas dans leur coffre a idée. Merci

  • Yanick cuerrier

    Je trouve ces idées, inspirantes et pleines de sens. Une société en changement ou tout s’accélère à vitesse grand V. Des propositions pleines de sens dans une société en changement. Un virage vert en permettant d’accroître des services. Il est grand temps de prendre les devants avec nos acquis pour être des bâtisseurs et contributeur à notre changement. Bravo pour ces idées.