Tribune Libre
09:48 29 novembre 2020 | mise à jour le: 13 décembre 2020 à 10:15 Temps de lecture: 2 minutes

Le fossé s’agrandit entre Jolin-Barrette et Legault

Le fossé s’agrandit entre Jolin-Barrette et Legault
Photo: Archives

Si on compare l’aura dont disposait Simon Jolin-Barrette au début du mandat du gouvernement caquiste avec l’attitude transcendante, voire méprisante, que lui manifeste le premier ministre Legault aujourd’hui, notamment dans le dossier des modifications qui seront apportées à la loi 101, force est de constater que la relation entre les deux hommes s’est pour le moins détériorée. 

Dans la foulée de la révision de la loi 101, le ministre responsable de la Langue française a à peine effleuré la possibilité d’allonger l’obligation d’étudier en français jusqu’au cégep pour les immigrants et les francophones tout en spécifiant qu’il n’a pas encore le mandat de l’annoncer officiellement. Or quelques heures plus tard, le ministre se faisait rabrouer par le premier ministre qui refuse catégoriquement, lui, d’interdire l’accès des cégeps anglophones aux étudiants francophones. Comme gifle, on ne peut faire mieux!

D’une part, jusqu’où le ministre Jolin-Barrette pourra-t-il calmer ses ardeurs? Et d’autre part, comment François Legault peut-il concilier son « nationalisme » avec son ouverture à livrer en pâture toute une génération de jeunes francophones au réseau d’éducation anglophone?

Je suis d’avis que le couvercle de la marmite de Simon Jolin-Barrette s’apprête à sauter sous peu et qu’il lui sera fort difficile de se ranger docilement dans le rang… à moins que François Legault soit sensible aux revendications des Jeunes souverainistes et saisi d’un élan soudain de nationalisme!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *