Tribune Libre
11:07 11 novembre 2020 | mise à jour le: 13 novembre 2020 à 10:05 temps de lecture: 2 minutes

 Radio-Canada retire un épisode de La petite vie

 Radio-Canada retire un épisode de La petite vie

La controverse suscitée par l’utilisation du mot qui commence par la lettre N sur la scène publique vient de rattraper le monde de l’humour au Québec. En effet, Radio-Canada a retiré de sa plateforme web un épisode de La Petite Vie mettant en scène un personnage africain joué par Normand Brathwaite en alléguant qu’il « pourrait être mal compris et ressenti comme une insulte par une partie de l’auditoire ».

L’épisode en question a été tourné en 1995 à une époque où La petite vie était au sommet de sa gloire et que cette émission avait rejoint 4 098 000 téléspectateurs, soit près des deux tiers de la population du Québec à l’époque. Or, il est bien connu que tous les personnages de La petite vie sont des caricatures d’une famille québécoise aux traits caractéristiques grossis par l’auteur Claude Meunier. Il ne faut donc pas se surprendre si les personnages invités sont aussi caricaturés, en l’occurrence ici le professeur en sociologie ougandais.

En conséquence, il m’apparaît pour le moins incongru que notre télévision d’État ait retiré cet épisode de La petite vie qui fait partie de notre folklore humoristique québécois et, qu’en ce sens, il devrait être disponible pour télédiffusion.

En dernière heure, on apprend que l’épisode reviendra en ligne, mais accompagné du panneau d’avertissement suivant : « Ce programme est proposé tel qu’il a été originellement créé et peut contenir des représentations sociales et culturelles différentes d’aujourd’hui. » comme si Radio-Canada ne pouvait faire la distinction entre la caricature et le racisme!

Henri Marineau, Québec

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Hélène Q. québec, Qc Canada

    Nos inégalités sont notoires, elles ne cesseront pas demain. Blancs, noirs: riches, pauvres: chrétiens non chrétiens: femmes hommes: animaux et humains, c’est dérisoires de penser que l’on abolira les inégalités. Mème le virus n’atteint pas les personnes de manière égale. Se mettre la tète dans le sable ou tricher avec soi mème et se croire meilleur que les autres, meilleur qu’hier, plus beau, Avoir le courage de ses faiblesses et s’en faire des forces en les reconnaissant et etre capable de dire « je me suis trompé…dites moi comment réparer MON erreur avec vous.«  Saviez vous que Noel est une fète payenne à l’origine? Que les rennes sont de la Russie? Et bien d’autres de nos folles croyances où l’on s’élève en écrasant les autres.