Tribune Libre
14:15 6 octobre 2020 | mise à jour le: 6 octobre 2020 à 14:15 temps de lecture: 2 minutes

Symboliser le succès!

Symboliser le succès!

Malgré les nombreuses mesures de santé dictées par la Santé publique, manifestement le nombre de cas positifs ne cesse de monter. C’est à se demander si nous prenons les bonnes décisions? La deuxième vague est déjà pire que la première. Ma foi que sera la troisième?

À l’école primaire, il y a le système de bulle. Les élèves ne doivent pas jouer avec d’autres enfants qui appartiennent à une bulle différente. Cela est doublement difficile dans la cour d’école. Les éducateurs, de leur côté, font tout pour désinfecter le matériel scolaire et l’ameublement pour la protection de tous. C’est lourd pour les élèves. Mais lorsque la cloche sonne en fin de journée, tout le monde sort en même temps dans le couloir et chaque élève en croise un et un autre, etc. De plus, l’autobus scolaire transporte des élèves venant de toutes les bulles. Donc, à quoi servent les bulles le jour?

Qu’en est-il de l’état de santé des parents? Ont-ils suivi consciencieusement toutes les règles de la Santé publique dans la journée pour protéger leur enfant le soir? Si l’école ferme des classes pendant 14 jours pour un élève testé positif, n’ayez crainte il y aura plusieurs autres par la suite, combien de fois l’école jouera dans ce film d’ici la fin de l’année scolaire?

Il est clair que le gouvernement tente de réparer les pots cassés puisqu’il est une étape derrière le virus. De ce fait, il devrait plutôt faire en sorte que les pots ne cassent pas? Symbolisera-t-il le succès?

 

Michel Beaumont, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *