Tribune Libre
10:59 25 septembre 2020 | mise à jour le: 25 septembre 2020 à 10:59 temps de lecture: 2 minutes

CHSLD : tragédie prévisible

CHSLD : tragédie prévisible

En écoutant les commentaires de la ministre des Aînés, Marguerite Blais, au cours de l’émission Enquête, et en lisant les articles parus dans divers médias dans lesquels la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, intervient sévèrement sur la situation catastrophique dans les CHSLD depuis des décennies, j’ai ressenti la curieuse impression que les personnes âgées du Québec étaient condamnées à jouer dans une version québécoise du Jour de la marmotte où les jours, les mois, les années se suivent et se ressemblent…

En effet, autant Marguerite Blais, pendant toutes ces années sous divers gouvernements à titre des responsables des Aînés, nous fait part de son désarroi devant le sentiment d’impuissance qu’elle a vécu et qu’elle vit encore à ce jour à changer le cours des événements, autant Marie Rinfret est exaspérée par le nombre de rapports qu’elle a réalisés dénonçant le laxisme de l’État à mettre en place ses recommandations pour redresser la situation dans les CHSLD.

Plus de 4 000 personnes âgées sont décédées dans les CHSLD des suites de la COVID-19 depuis le début de la pandémie. C’est près de 80 % des décès au Québec. Une situation dramatique et inacceptable. Par contre, je ne crois pas que l’heure soit à la recherche des personnes imputables d’une telle hécatombe. Je crois plutôt que tous les intervenants doivent faire leur propre examen de conscience, et s’attèlent ensuite à apporter les correctifs nécessaires pour faire en sorte qu’une telle catastrophe humanitaire ne se reproduise plus jamais.

Le jour de la marmotte doit disparaître définitivement des écrans dans les CHSLD du Québec. Nos personnes âgées méritent mieux qu’une mort par déshydratation dans notre siècle dit évolué… L’heure est à la réparation, voire à la refonte du système de santé eu égard aux CHSLD, et c’est devenu extrêmement urgent!

 

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *