Tribune Libre
15:00 3 août 2020 | mise à jour le: 3 août 2020 à 15:01 temps de lecture: 2 minutes

Julien Lacroix, un cas parmi tant d’autres

Julien Lacroix, un cas parmi tant d’autres

Dans la foulée des dénonciations pour harcèlement et agression sexuelle, notamment dans le monde artistique, la relation houleuse entretenue entre l’humoriste Julien Lacroix et son ancienne conjointe Geneviève Morin a fini par émerger des médias sociaux.

D’entrée de jeu, je n’ai pas l’intention de revenir sur la nuit d’horreur qu’elle a dû vivre à l’automne 2019 lorsque Julien Lacroix est débarqué chez elle, huit mois après leur rupture. Mon objectif est plutôt de mettre l’accent sur l’importance de dénoncer des comportements d’inconduites et d’agressions sexuelles de la part des présumés agresseurs envers les victimes.

Dans un texte saisissant publié sur la plateforme Urbania, Geneviève lance un appel à une réflexion sociale en profondeur sur la vague de dénonciations qui sévit depuis quelques semaines et qui démontre, selon elle, « qu’il y a un problème dans notre société ». « Comment va-t-on faire pour s’en guérir collectivement? », lance-t-elle.

À mon sens, il appartient à l’école d’intervenir en amont eu égard aux comportements déviants dans les relations entre les garçons et les filles en mettant sur pied une série de rencontres avec des spécialistes qui seraient appelés à détabouiser ces relations en insistant a priori sur l’égalité entre les garçons et les filles et le respect qui doit en découler… Et cela, peu importe la notoriété dont bénéficie le présumé agresseur, cette notoriété étant un privilège et non un droit sur la victime!

 

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *