Tribune Libre
11:58 11 mai 2020 | mise à jour le: 11 mai 2020 à 11:59

Les inquiétudes de Justin Trudeau

Les inquiétudes de Justin Trudeau

Lors d’un de ses derniers points de presse quotidiens, le premier ministre du Canada s’est dit « très inquiet » pour les Montréalais, comme pour les citoyens à travers le pays, en insistant sur le fait que leur santé et leur sécurité doivent primer sur la relance économique. Une critique, à mots couverts, du plan de déconfinement du Québec, en bref, une forme d’ingérence du fédéral dans les compétences provinciales en matière de santé.

Et pourtant, par ailleurs, parlant de « sécurité » des citoyens, on se souviendra que Justin Trudeau a mis 12 jours, soit du 6 au 18 mars, à partir des premiers cas confirmés de coronavirus au Canada, avant de prendre finalement la décision de fermer les frontières, sauf aux Américains même si les cas de coronavirus émanant de voyageurs revenant des États-Unis se multipliaient durant cette période.

Depuis lors, devant l’ampleur de la pandémie qui ne cesse de s’accroître et qui compte, en date du 9 mai 2020, 66 434 cas confirmés et 4509 décès au pays, arguant que la « sécurité » des Canadiens doit demeurer prioritaire, le gouvernement Trudeau a investi des dizaines de milliards de dollars dans l’instauration de programmes venant en aide aux travailleurs congédiés et aux entreprises, des sommes astronomiques qui vont hypothéquer l’avenir de toute une génération de contribuables canadiens.

En résumé, je suis plutôt d’avis que le premier ministre du Canada Justin Trudeau devrait exercer son devoir de réserve eu égard à ses « inquiétudes » concernant le plan de déconfinement du gouvernement du Québec, une attitude interventionniste qui crée inutilement de la confusion auprès des Québécois!


Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *