Tribune Libre
11:42 23 avril 2020 | mise à jour le: 23 avril 2020 à 11:43 temps de lecture: 2 minutes

Ouverture des frontières aux demandeurs d’asile

Ouverture des frontières aux demandeurs d’asile

Alors que la pandémie reliée à la COVID-19 continue de faire des ravages partout au Canada, le gouvernement fédéral ouvre ses frontières à de nouveaux demandeurs d’asile, et cela, malgré le fait que la fermeture de la frontière avec les États-Unis ait été renouvelée récemment pour un mois supplémentaire.

Or, dans les faits, un nouveau décret est entré en vigueur à minuit une le 22 avril, stipulant que l’interdiction à tout étranger d’entrer au Canada en provenance des États-Unis ne s’applique pas aux personnes qui cherchent à entrer au Canada en provenance des États-Unis afin de faire une demande d’asile, plusieurs d’entre elles provenant pourtant de l’État de New York, durement touché par la pandémie. Et, pour ajouter un peu plus d’incohérence dans ce décret, ces migrants irréguliers seront automatiquement mis en quarantaine dans des hôtels à proximité des postes frontaliers aux frais des contribuables canadiens.

En bref, au moment où le premier ministre Trudeau annonce à grands coups de milliards   toute une pléiade de programmes destinés à venir en aide financièrement aux Canadiens dans tous les secteurs d’activités touchés par le coronavirus, il m’apparaît inconcevable, voire inacceptable, d’ouvrir les frontières à des demandeurs d’asile qui risquent d’ajouter à la lourdeur des tâches qui incombent déjà au personnel soignant, sans compter la reprise graduelle des entreprises qui laissera très peu d’emplois disponibles sur le marché du travail.

 

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Linda

    Comment envisager qu’une personne vivant en France et qui est mon amoureux puisse envisager de me rejoindre ? Cela fait déjà presque 5 mois qu’on ne fait qu’échanger sur les médias sociaux! Comment pourra t’on envisager le retour de mon homme ici au Québec? Je vous le demande svp ? Car si cela persiste, alors je ferai quoi ? J’ai besoin de sa présence au quotidien! C’est essentiel pour moi autant sinon plus que l’hygiène au quotidien? Je commence à craquer là si il n’y a pas de prévision ! Ce sera la dépression vous savez ! Essayez de vivre sans votre épouse ou votre époux ! Surtout à des milliers de km ! Répondes moi SVP car j’ai besoin d’une réponse SVP ?