Tribune Libre
10:33 29 mars 2020 | mise à jour le: 29 mars 2020 à 10:33 temps de lecture: 2 minutes

L’Île d’Orléans est aussi en confinement

L’Île d’Orléans est aussi en confinement

J’habite à l’Île d’Orléans et plus précisément à Ste-Pétronille. Aujourd’hui fut pour moi une journée où j’ai ressenti plusieurs émotions; soit de la joie pour ce magnifique soleil printanier et ensuite de la colère de voir passer autant d’automobiles devant chez moi ainsi que de nombreuses personnes venues marcher dans notre beau village. En d’autres circonstances, j’aurai été très heureuse de partager avec vous nos espaces bucoliques car je sais que l’Île est un lieu très touristique.

Compte tenu du contexte actuel, je crois que ce n’est pas le temps de faire le tour de l’Île en auto pour se changer les idées ni de prendre l’air ailleurs que chez soi dans sa ville et son quartier. Ici à l’Île, il n’y a que les services essentiels (épiceries, station-service) qui sont ouverts comme chez vous d’ailleurs. Alors, respectez les gens qui y travaillent en restant chez vous; ne jouez pas aux touristes. Il n’y a pas de chances à prendre.

De plus, en venant marcher en grand nombre dans nos villages pour voir le fleuve, vous n’êtes pas conscients des multiples conséquences. La 1ère est que nos rues sont étroites et c’est plus difficile de circuler librement à une bonne distance. La 2e est que nous avons beaucoup d’aînés qui sont confinés chez eux. La seule chose qu’ils peuvent faire est de prendre une marche dehors. Laissons-leur l’espace pour le faire de façon sécuritaire.  Je suis certaine que peu d’entre eux ont osé sortir cet après-midi. Il y avait trop de monde sur la route en automobile et dans les rues à pieds.

Respectons les règles S.V.P. pour nous et pour vous. Prenons soin les uns des autres. Assurons-nous que nos voisins soient en sécurité et que les besoins fondamentaux de chacun soient respectés. C’est à chacun d’entre nous d’y voir et non seulement aux autorités en place. Et vous verrez que l’air par chez vous sera plus énergisant et vivifiant que l’air d’ailleurs.

Au plaisir de vous croisez lorsque la pandémie sera dernière nous.

 

Josée Gaudet

Ste-Pétronille, Île d’Orléans

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *