Sections

Trump, l’antidépresseur de plus de 40% d’américains ?

Publié le 11 juin 2018

Tribune libre.

©(Illustration TC Media - Archives)

Trump a encore gagné la guerre des ...caméras ! Ses politiques protectionnistes et ses pitreries viennent coiffer le travail positif effectuer lors de cette rencontre annuelle.

Les médias viennent une fois de plus satisfaire cet homme ... souffrant.

Ses politiques et sa vision du monde continue de donner mondialement une mauvaise réputation à son pays. Plusieurs millions d’américains, les alliés du G7 doivent s’accrocher à un mot: PATIENCE. 

Vive l’arrivée de l’élection de 2020. Cette aberration se terminera bientôt ?!? Peut-être que non. Je m’explique. 

Une de mes connaissances vient de me souligner qu’au USA, 44% sont derrière lui.

Oui, plus de 40% et ce malgré ses frasques, son imprévisibilité, son arrogance, ses prises de position tous discutable sur les plans: social, environnemental, économique, géo-politique, éthique et j’en passe. Ici, je n’apprends rien à personne. Jamais depuis qu’il a annoncé qu’il se portait candidat à la présidence avons-nous entendu aussi souvent de la part de tous les analystes politiques du monde entier: « c’est du jamais vu »...

Le lis comme tout le monde que cet homme est con, stupide, misogyne, raciste, narcissique, menteur, manipulateur etc. Il faut le sortir de là au plus vite me dit mon voisin. Les américains sont stupides et doivent avoir honte me dit-il !

Mais pourquoi a-t-il encore plus de 40% qui l’admire et trouve dans son discours de l’espoir ? C’est effarant que plusieurs personnes mentionnent.

Ce qui est effarant est que moins de 10% des gens contrôlent la richesse en Amérique. Sa base qui l’appuie ont des salaires minables. Certaines personnes de la Floride, de la Californie ont de la difficulté à se nourrir convenablement, suffoque de chaleur puisqu’ils n’ont pas de fric pour s’offrir de un climatiseur ou ceux du Minnesota, de l’Illinois gèlent puisqu’ils n’ont plus de cash pour se payer du chauffage. Ils sont en majorité blancs et sans diplôme. Ces gens se sentent délaissés dans ce pays qui est en changement et en pleine mutation. J’ai lu un sondage dans en mars dernier qu’un américain sur cinq confiait avoir l'impression «de ne pas être capable de s'en sortir». Voici une base importante d’américains qui appuie Donald Trump.

Ce qui est effarant c’est l’attitude de Donald Trump et ses frasques ? Oui, je suis d’accord avec tout le monde. Mais, ce qui est effarant, c’est l’absence du partage de la richesse. On parle ici des USA. Ici au Canada et au Qc traitons-nous notre monde avec justesse? Ceci est un autre débat. Mais je suis certain qu’il y a des Canadiens qui aiment ce personnage.

Tant et aussi longtemps que le peuple demandera du pain et bien Trump sera populaire ! Il le sait. Il joue avec cette « pauvre » réalité. En arrivant en retard à une réunion du G7, en ridiculisant les élites, en bafouant ce que ces prédécesseurs ont négocié (Accord de Paris, libre échange etc.) il entretient l’illusion qu’il travaille pour le bien commun et donne de l’espoir à des millions de d’américains désillusionnés. Il est pour eux leur antidépresseur. 

En 2020, vas-y-on voter pour un antidépresseur ou un sportif qui produit ses propres endorphines ? 

Non, il n’y a rien de certain pour le changement.

Les paradigmes économiques doivent changer afin d’avoir une société plus juste. La richesse doit être mieux partagée et ceci au plus vite. Si non, il y aura d’autres Donald Trump ! 

C’étais mon humble avis.

Marco