Sections

Le SRB à Québec est un luxe inutile

Publié le 1 avril 2017

Tribune libre (Photo TC Media - Archives)

Il y a une conclusion qu’on peut tirer du débat entre les maires de Lévis et de Québec sur le SRB, c’est que le projet ne vaut presque rien pour ces deux villes.

Nous avons actuellement un système d’autobus dont on veut remplacer certains parcours par un moyen de transport beaucoup plus dispendieux. Mais on ne veut absolument rien payer. Dans mon échelle de valeur, quand je ne suis pas prêt à mettre un sou sur un actif qui dépasse mes moyens financiers, ça veut simplement dire que l’actif ne constitue pas une nette amélioration dans ma vie et qu’un autre devra payer pour que je l’obtienne.

Même si on trouve des comparaisons avec ce qui s’est fait dans le passé ou ailleurs, ça ne change pas le ridicule de la situation. Les maires des villes de Lévis et de Québec laissent entendre par leur attitude que les citoyens et les entreprises locales n’en tireront pas vraiment d’avantages. On ne pourra en tirer des taxes plus élevées ni sur les valeurs foncières ni au plan de la taxe d’affaires.

L’avantage appartiendra à tous les contribuables du Québec et même du Canada qui seront les payeurs du projet. Comme un grand projet d’infrastructure inutile, on juge que les retombées économiques en taxes et impôts justifieront l’implication à 100% des 2 paliers de gouvernement supérieurs.

Jeannot Vachon 
Québec, Qc