Tribune Libre
09:06 25 mars 2020 | mise à jour le: 25 mars 2020 à 09:06

Un peu de cohérence, M. Legault!

Un peu de cohérence, M. Legault!

D’entrée de jeu, je tiens à ce que vous sachiez que mon intention, en écrivant ce billet, n’est pas du tout de dédramatiser l’importance de la crise que vit actuellement le Québec ni encore d’apporter quelque critique sur la façon de la gérer de la part de François Legault.

Toutefois, lors de son point de presse quotidien du lundi 23 mars, le premier ministre annonçait que le nombre de cas avait plus que triplé en 24 heures, passant d’un peu plus de 200 à plus de 600, tout en spécifiant que le mode de calcul des cas avait changé puisque dorénavant les cas probables de coronavirus seraient ajoutés aux cas confirmés afin de « mieux refléter la réalité ». D’où le bond substantiel de cas entre le 22 et le 23 mars

Depuis le début de la crise au Québec, François Legault resserre de jour en jour les directives de sécurité qu’il met de l’avant pour contrer la propagation du coronavirus, faisant monter le niveau de stress dans la population, ce qui est tout à fait normal dans les circonstances. Toutefois, en modifiant le mode de comptabilité des cas, les Québécois risquent d’oublier rapidement ce « petit détail » et développer un stress accru devant le bond catastrophique de cas comparativement aux autres provinces.

En fait, M. Legault, pourquoi avez-vous procédé à un tel changement? Ne serait-ce pas parce que vous espériez que les Québécois acceptent plus facilement votre décision, annoncée par hasard le même jour, de mettre le Québec sur pause jusqu’au 13 avril en exigeant la fermeture de tous les services non-essentiels?

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Antoine

    Merci d avoir fait cette remarque
    Tout est planifier a l avance pour mieux avaler la couleuvre
    Personnellement je possède un Resto pub vendredi dernier le 20 Mars les employers de la Brasserie Labbat voulait fermer toutes les linges de bieres. Ils m ont confirmé
    Que tout les restaurants seront ferme .
    Et hop dimanche on ferme les restaurant
    Coïncidence ????

  • Denis Beaulé

    Mieux vaut trop (‘fort’/tôt) que p’assez.