Tribune Libre
10:53 21 décembre 2019 | mise à jour le: 21 décembre 2019 à 10:55 temps de lecture: 4 minutes

Lettre du père Noël aux parents et grands-parents

Lettre du père Noël aux parents et grands-parents

Chers parents, chers grands-parents,

Je m’adresse particulièrement aujourd’hui à toutes les personnes qui habitent des condos. J’ai un sérieux problème à résoudre et j’ai besoin de votre aide afin d’éviter un drame.

Hier le président du syndicat des lutins inc. m’a remis une mise en demeure. En voici la teneur.

Cher Père Noël. La nuit de Noël de l’an dernier a été très difficile pour nous tous. Rodolphe, Tintin, Toto, Milou, Chagrin, Samuel et plusieurs autres ont subi de graves blessures en distribuant les cadeaux aux enfants dans les grands édifices.

En conséquence nous vous demandons de trouver une solution qui nous permettra de nous introduire dans les appartements sans difficulté.  Dans le cas contraire, nous nous verrons dans l’obligation de déclarer une grève à partir de minuit le 24 décembre.

Recevez, cher Père Noël, l’expression de mes sentiments très respectueux.

Signé: Martin Nunavuku, président du syndicat des lutins inc. Pôle Nord

Comme vous le savez depuis des années on construit des tours, et des condos de plusieurs étages. L’année dernière mes lutins ont constaté que sur les toits de ces édifices il n’y avait pas de cheminée. Cependant il y avait des tuyaux d’aération.  Ils sont petits de circonférence et ne permettent pas de s’y glisser facilement.  Comme je suis un peu corpulent, ce sont mes lutins qui s’y sont introduits. Ce fut très difficile pour eux.  Ils ont subi des contusions, des hernies discales, et même des dislocations d’épaules. Voilà pourquoi le président du syndicat des lutins m’a envoyé un avertissement et cette menace de grève.

J’ai convoqué d’urgence les lutins non syndiqués.  Nous avons discuté du problème et ensemble nous avons trouvé une solution. Nous l’avons transmise au président du syndicat qui a semblé satisfait. Celui-ci a présenté notre proposition aux membres du syndicat. Un vote a été pris. Et les membres l’ont acceptée à l’unanimité. Je pense bien que nous avons évité une grève de justesse.  J’en suis très heureux, la nuit de Noël est sauvée.

S’il n’y avait pas de distribution de jouets aux enfants, la nuit de Noël serait catastrophique. C’est pourquoi, chers parents, chers grands-parents j’ai besoin de votre aide.

Prenez bien note de notre décision. Désormais, le 24 décembre, ne barrez pas votre porte patio. À minuit, vérifiez bien la porte patio afin qu’avec mes lutins nous puissions rentrer sans difficulté. Au départ Stanislas prendra soin de vérifier que la porte est bien fermée.

Mes rennes sont aussi satisfaits. Ils préfèrent les toits des grands édifices, mais ils ont accepté de s’arrêter sur les patios.

Je suis bien content, et la mère Noël aussi, de savoir que la grève a été évitée et que tout soit réglé avant la nuit de Noël. Un des règlements de notre charte n’a pas été changé lors de la réunion.  En effet vous pouvez toujours à votre gré, mettre sur le comptoir de la cuisine, 2 ou 3 biscuits au chocolat de préférence, ainsi qu’un verre de lait, sans oublier quelques gouttes de gin. C’est le secret pour me réchauffer et me permettre à mon âge de faire ma tournée la nuit de Noël. Je promets de ne pas dépasser le point 0,08.

Joyeux Noël à vous tous.

Père Noël, Pôle Nord

Marie Peigney, Québec

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *