Tribune Libre
14:44 5 décembre 2019

L’arroseur arrosé

L’arroseur arrosé

Lors du sommet du G7 en juin 2018 à La Malbaie, Justin Trudeau s’en était pris à Donald Trump en qualifiant d’« insultante » la décision américaine d’imposer des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium du Canada, suite à quoi le président américain avait traité Justin Trudeau de personne « malhonnête et faible ».

Eh bien, il semble que les événements « fâcheux » se soient répétés cette année au sommet de l’OTAN lorsqu’une conversation entre Justin Trudeau, Boris Johnson, Emmanuel Macron et Mark Rutte a été captée à leur insu par une caméra de la BBC, puis retransmise et sous-titrée par la CBC, une conversation alimentée par Justin Trudeau et  tournant autour de l’organisation du prochain G7 dans la résidence gouvernementale de Camp David, dans le Maryland, à la place de son golf de Miami comme prévu auparavant. La réplique de Trump n’a pas tardé, ce dernier qualifiant Trudeau d’« hypocrite ». Le premier ministre Trudeau a bien tenté par la suite de colmater sa « gaffe diplomatique » auprès de Donald Trump mais ce dernier a immédiatement tourné les talons devant le premier ministre sans même lui porter quelque attention…

En conclusion de cette petite histoire plutôt gênante pour M. Trudeau, je retiens le commentaire du chef néodémocrate, Jagmeet Singh, qui a insinué que le comportement du chef libéral n’est pas le même en public et en privé. Une attitude que devra corriger Justin Trudeau, particulièrement au sujet de Donald Trump, s’il ne veut pas se retrouver souvent dans la position de l’arroseur arrosé.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *