Tribune Libre
12:14 22 octobre 2019

Le tandem Blanchet/Legault

Le tandem Blanchet/Legault

L’élection de 32 députés du Bloc québécois à Ottawa et la présence d’un gouvernement caquiste majoritaire à Québec laisse présager d’une synergie nationaliste garante de la protection des droits des Québécois et de leurs aspirations légitimes.

Dorénavant, le nouveau gouvernement fédéral libéral minoritaire n’aura d’autre choix que de tenir compte des voix des bloquistes qui constituent maintenant un poids politique incontournable sur la scène politique fédérale.

L’ascension exceptionnelle du Bloc dans les sondages populaires entre le début de la campagne électorale jusqu’au jour du scrutin témoigne, notamment, d’un appui inconditionnel des Québécois envers la Loi 21 sur la laïcité de l’État, laquelle a occupé une bonne partie des débats des chefs.

S’ajoutent à cela la position du Bloc et de la CAQ sur la lutte aux changements climatiques, particulièrement leur position commune contre la construction d’un oléoduc qui passerait sur le territoire du Québec, et l’appui du Bloc à la nouvelle politique d’immigration du gouvernement Legault.

Enfin, quoique Justin Trudeau ait tenté de discréditer le Bloc en alléguant que sa priorité était de préparer la souveraineté du Québec, Yves-François Blanchet a rétorqué que son mandat était « lié à ce que l’Assemblée nationale véhicule », et que même les militants du Bloc québécois avaient accepté le fait que cela n’incluait pas, pour le moment, l’indépendance du Québec.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *