Tribune Libre
11:07 17 juin 2019 | mise à jour le: 17 juin 2019 à 11:08 temps de lecture: 2 minutes

Le bâillon, l’ultime solution

Le bâillon, l’ultime solution

Comme il fallait s’y attendre, les projets de loi 7 sur l’immigration et 21 sur la laïcité ont finalement été adoptés sous le bâillon, l’ultime solution prévoyant l’adoption de projets de loi par les députés de l’Assemblée nationale. Bien sûr, les partis d’opposition ont tour à tour dénoncé cette forme d’adoption évoquant, notamment, la crainte d’un gouvernement autoritaire qui rabroue ses opposants.

Toutefois, à la défense du gouvernement, force est de constater que les paramètres de ces deux projets de loi ont fait l’objet de promesses électorales de la part de François Legault au cours de la dernière campagne électorale qui a vu la CAQ former un gouvernement majoritaire.

Dans ces circonstances, il est tout à fait pertinent d’extrapoler et de déduire que le gouvernement était légitimé de proposer ces projets de loi et de prendre les moyens mis à sa disposition pour les faire adopter. Or, malheureusement, après de nombreuses heures de débat, aucune entente n’est intervenue entre les divers partis.

Conséquemment, compte tenu de l’acceptabilité sociale dont il bénéficie eu égard à ces deux projets de loi, je suis d’avis que le gouvernement Legault n’avait d’autre choix que d’imposer le bâillon…

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • caquiste

    En realite, d une maniere generale, les gens ne comprennent pas la politique. Quant il s agit d aller voter, ils ne reflechissent pas, ils ecoutent certains individus avec la bouche sucree ,assoifes de pouvoir , dans le but d abuser et faire beaucoup plus dargent parce qu ils sont proteges apres leur mandat. Cest toujours encore et encore la classe moyenne et les demunis qui en souffrent. Le gouvernement en place n est pas apte a gouverner le quebec . Au lieu de rassembler les gens, ils les divisent. C est un separatiste qui cache sous le menteau du nationnalisme Quebecois. Hey petit gogo le canada est indivisible , ne cherchez pas a denigrer le premier ministre du canada. Cest toi qui n aime pas le Quebec, Nous sommes tous des canadiens et Quebecois. Un seul politicien et ses alcolites ne peuvent pas faire et defaire . Je regrette infiniement d avoir voter pour le petit gogo qui veut devenir un grand gogo avec sa loi 21. C est une honte pour le Quebec petit gogo est presse dans ses actions il veut montrer qu il est chef, personne ne pourra pas l arreter dans ses actions injustes envers ses collegues a l assemblee nationnale et aussi les immigrants et Quebecois. Vaut mieux de m arreter la