Tribune Libre
15:17 3 juin 2019

La fausse bonne idée de la SÉPAQ… pourquoi pas une taxe?

La fausse bonne idée de la SÉPAQ… pourquoi pas une taxe?

Il y a de ces moments où tu te sens obligé de réagir publiquement, mon intention aujourd’hui n’est pas de jouer à la belle-mère, mais plutôt de dénoncer une injustice. J’ai eu le très grand privilège de représenter la circonscription de Montmorency pendant 15 ans à l’Assemblée Nationale. Pendant ces années, il était important pour moi de développer des projets, et de permettre à la population que je représente de profiter d’infrastructures et d’une qualité de vie à la hauteur de leurs attentes.

N’oublions pas ici que les contribuables québécois sont lourdement imposés et taxés.  Ils ont payé 155,8 milliards $ en taxes, impôts et cotisations diverses en 2017.

J’ai été estomaqué d’apprendre de la bouche du porte-parole de la SÉPAQ, M. Boivin, qu’il anticipe que «la colonne des revenus et des dépenses va être la même en bout de course». La question à se demander c’est pourquoi faire payer à nouveau aux québécois le coût d’un parc qu’ils ont déjà assumé par leurs impôts.

Prenons comme exemple le Parc Nationale de la Jacques Cartier situé à 30 min de Québec. Il en coûte 8,75$ pour l’accès au site, vous conviendrez qu’il n’est pas possible de s’y rendre à pied ou en autobus, donc vous n’avez pas le choix d’y aller en auto. Pour sensiblement le même coût que le parc de la Chute-Montmorency, vous avez accès à plus de 100 km de randonnée pédestre et à une multitude d’activités gratuites comprises dans le coût d’entrée afin de passer une journée de plein air bien remplie.

Toutes les activités que nous retrouvons au Parc de la Chute Montmorency sont payantes soit la Via Ferrata la Tyrolienne le Téléphérique les visites guidées le stationnement et évidemment les services de restauration… donc toutes ces installations génèrent des revenus pour le Parc.

Pourquoi devons-nous taxer davantage les citoyens et visiteurs pour un élément touristique majeur pour la Capitale nationale?

Le ministre responsable des Forêts de la Faune et des Parcs Pierre Dufour déclare « Avec un abonnement annuel à 12,50 $, j’ai de la misère à croire que le tollé peut résister longtemps. Je pense que c’est un montant qui est tout à fait juste et correct pour l’ensemble des utilisateurs »

Nous allons nous mêmes devenir les touristes de notre propre nature en milieu urbain. Vous avez payé combien pour visiter les Plaines d’Abraham? Rien. Pourquoi? Parce que l’entretien est sous la responsabilité de Parcs Canada largement financé par nos impôts.

Je suis contre l’ajout d’une nouvelle tarification pour l’exploitation d’un joyau touristique reflet de notre Capitale nationale et qui est également la porte d’entrée de Charlevoix une des plus grande région touristique du Québec.

Dans le contexte actuel je suis en faveur du maintien de la tarification actuelle et j’appuie donc la gratuité pour les citoyens qui fréquentent le parc de la Chute Montmorency.

 

Raymond Bernier, ex-député de Montmorency

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nathalie Allaire

    Bonjour M. Bernier,
    Petite précision à apporter, les plaines d’Abraham ne sont pas sous la responsabilité de Parcs Canada, mais bien de la Commission des champs de bataille nationaux.

Articles similaires