Tribune Libre
13:32 26 août 2018

Le magasinage de Gertrude

Depuis les débuts de la pré-campagne électorale, nombreux auront été les candidats et candidates qui ont migré d’un parti à l’autre, notamment de la Coalition avenir Québec (CAQ) au Parti libéral du Québec (PLQ) et vice versa.

Toutefois, je décerne la « palme d’or » du magasinage à la candidate Gertrude Bourdon qui, après avoir flirté avec la CAQ et le Parti québécois (PQ), a finalement opté pour le PLQ, un cas patent d’une candidate pour qui l’allégeance politique a été reléguée carrément dans le placard.

À mon sens, Gertrude Bourdon s’est magasiné un poste de ministre de la Santé en remplacement de Gaétan Barrette qui, de toute évidence, a perdu la confiance de l’électorat québécois… et probablement de son chef, secrètement parlant!

Quoi qu’il en soit, dans l’hypothèse où elle soit élue et qu’elle fasse partie d’un gouvernement libéral, Mme Bourdon aura fait la démonstration que ses convictions politiques se sont substituées de façon éhontée à son ambition personnelle… Rien pour cesser d’alimenter le cynisme de la population envers la classe politique… Tout simplement pathétique!

Henri Marineau

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *