Tribune Libre
11:01 3 février 2018 | mise à jour le: 3 février 2018 à 11:01 temps de lecture: 2 minutes

Les procès devant jury sont complètement dépassés

Il semble qu’on va convoquer 600 candidats jurés pour le procès d’Alexandre Bissonnette, « suspect » de la tuerie de la Grande Mosquée. Le but de ce grand nombre est d’en trouver 12 qui n’ont ni lu ni entendu assez d’information sur ce dossier pour ne pas déjà croire en sa culpabilité. Ses propres parents, qui disent le visiter régulièrement en prison,  viennent de confirmer sa culpabilité dans une lettre ouverte.

Tribune libre.

(Illustration TC Media – Archives)

Qu’est-ce qu’on cherche, des gens qui ne lisent aucun journal et qui n’écoutent ni la radio ni la télé? Est-ce que de telles personnes ont une adresse pour être convoqués? Des itinérants ou des hommes des bois?

Notre système judiciaire a assez de protection contre les erreurs judiciaires pour se passer de ce cirque et du coût énorme que cela implique. Les procès devant jury appartiennent à une autre époque alors que les juges pouvaient trop facilement obéir aux ordres et aux désirs des dirigeants.

Bien sûr les avocats de la défense se disent qu’ils peuvent plus facilement endormir des jurés ignorants en matières criminelle qu’un juge expérimenté. On a vu avec l’affaire Guy Turcotte que cela est faisable, alors qu’on a dû refaire le procès une seconde fois.

Pour ce qui est de la tragédie de Lac Mégantic, les jurés ont délibéré des jours et des jours, alors que le juge disait publiquement que la preuve présentée par la poursuite était beaucoup trop faible.

Jeannot Vachon, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *