Tribune Libre
17:37 11 février 2018 | mise à jour le: 11 février 2018 à 17:37 temps de lecture: 2 minutes

Le cours ECR au banc des accusés

Le cours Éthique et culture religieuse (ECR), qui a remplacé en 2008 l’enseignement religieux confessionnel et l’enseignement moral, en est à sa dixième année. 

Depuis son instauration, les critiques n’ont cessé de fuser de toutes parts, notamment eu égard à l’endoctrinement de masse qu’il suscite en soumettant les jeunes Québécois à une propagande nettement multiculturaliste.

De là à caricaturer le « vrai monde » comme étant corrompu par le racisme, la xénophobie, l’intolérance et autres tares du même genre, il n’y a qu’un pas…et il est vite franchi. D’où la perte progressive et sournoise, voire le rejet, de son identité à ses valeurs traditionnelles.

L’école québécoise est devenue une succursale où les élèves sont utilisés à des fins partisanes d’une idéologie. Est-ce vraiment le rôle de l’école? La réponse est non. Conséquemment, après dix ans d’assimilation pernicieuse aux « bienfaits » du multiculturalisme « canadian », il est plus que temps que le cours d’ECR soit carrément aboli dans sa présentation actuelle et qu’un véritable cours d’Éthique et culture religieuse soit instauré dans les meilleurs délais!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *