Tribune Libre
09:03 28 avril 2018 | mise à jour le: 28 avril 2018 à 09:03 temps de lecture: 2 minutes

Le temps des amours

Je ne saurais dire si c’est l’effet vivifiant du printemps qui a envahi les dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, et les présidents des États-Unis et de la France, mais nous avons assisté récemment à des élucubrations dignes du temps des amours.

Tribune libre.

(Illustration TC Media – Archives)

De voir Kim Jong-un et Moon Jae-in se faire l’accolade, et Donald J. Trump et Emmanuel Macron se faire la bise, j’avais la nette impression d’assister au retour de l’enfant prodigue, tellement des «retrouvailles» émanait une joie quasi contagieuse.

Or, maintenant que le monde a assisté à ces scènes débordantes d’effluves sentimentales, il faudra porter un œil attentif à la suite des événements lorsque les «couples» se retrouveront chacun dans leurs officines voilées du pouvoir.

Sans vouloir jeter de discrédit sur le spectacle presque «émouvant» de ces rencontres au sommet, le temps n’est pas si loin où la dure réalité de la joute politique reprendra ses hostilités laissées derrière pour donner tout l’espace public au temps des sérénades le temps d’un moment.

Je serais surpris que le mégalomane Kim Jong-un et l’imprévisible Donald Trump ne nous réservent pas des surprises désagréables lorsqu’ils réintégreront leur quartier respectif. Enfin, on peut toujours rêver à l’inaccessible étoile…qui sait?

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *