Tribune Libre
10:13 28 janvier 2018 | mise à jour le: 28 janvier 2018 à 10:13 Temps de lecture: 2 minutes

La CAQ comme solution alternative

À huit mois des élections, un nouveau sondage Léger-Le Devoir donne à la Coalition avenir Québec (CAQ) 39% d’intentions de vote, une hausse de trois points par rapport à décembre 2017, et une avance de 11% sur le Parti libéral du Québec (PLQ). De quoi réjouir François Legault qui, de surcroît, est désigné dans le sondage comme le meilleur premier ministre potentiel avec 31%, Philippe Couillard obtenant pour sa part un score de 16%.

Tribune libre.

(Illustration TC Media – Archives)

À mon sens, la CAQ apparaît nettement comme le parti sur lequel les Québécois semblent vouloir jeter leur dévolu à titre de solution alternative au PLQ, usé par des années d’allégations de scandales eu égard à la collusion et la corruption, notamment dans le secteur de la construction. En termes clairs, les Québécois souhaitent un changement de gouvernement et, pour l’instant, il semble que la CAQ leur offre cette alternative.

Toutefois, le chemin pour parvenir au 1er octobre est encore très long, assez long pour que l’échiquier se transforme radicalement. À cet effet, au cours des prochains mois, il faudra surveiller le parcours du Parti québécois (PQ) dont le chef, Jean-François Lisée, depuis quelques semaines, place habilement les cartes sur la table en présentant aux Québécois un programme articulé qui pourrait susciter un regain de popularité dans un prochain sondage…Qui sait?         

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *