Tribune Libre
10:59 3 mai 2017 | mise à jour le: 3 mai 2017 à 10:59 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Le clin d’œil

OPINION. Ce que Marine Le Pen qualifie de « clin d’oeil » en plagiant mot pour mot de larges pans d’un discours de François Fillon prononcé à la mi-avril, représente, selon moi, une erreur monumentale de jugement et cela, à quelques jours du deuxième et dernier tour de scrutin qui déterminera le nom du ou de la président(e) de la France.

S’adressant aux médias, Mme Le Pen aura beau invoquer qu’elle « assume totalement ce clin d’oeil et puis ce buzz, disons-le, puisqu’il n’y a que ça qui vous fait courir », il n’y a qu’un terme pour qualifier cette ingérence dans un texte de M. Fillon, le plagiat, ce même plagiat qui est probablement sévèrement sanctionné dans les lycées français.

Si on ajoute à ce malencontreux impair le fait que la candidate à la présidence dénigre les médias en les accusant de se délecter de ce buzz, j’ai plutôt l’impression que le dit « clin d’œil » se marie fort bien avec le style cavalier utilisé par Donald Trump envers les médias lors de la course à la présidence américaine…et cela n’a rien de glorifiant! 

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *