Tribune Libre
11:17 15 mai 2017 | mise à jour le: 15 mai 2017 à 11:17 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Macron, le séducteur imbu d’une « mission »

OPINION. En déroulant les manchettes sur internet Explorer, je suis tombé sur un texte fort révélateur qui m’a appris que pas moins d’une dizaine d’ouvrages ont déjà été consacrés à Emmanuel Macron, dont le sien « Révolution (XO) », des ouvrages centrés pour la plupart sur le pouvoir de séduction du nouveau président.  

Toutefois, le vice-président de Rothschild, d’où émerge Emmanuel Macron, a senti le besoin de clarifier la séduction qu’il exerce auprès « de tous sans distinction d’âge, de genre, de niveau, d’éducation ou de fortune. » Et, de poursuivre le vice-président, «… qu’il ait avec tout le monde un pouvoir de séduction intense, c’est indiscutable. Mais ce n’est pas une séduction instrumentale, elle est naturelle. Il fait partie des gens qui irradient quelque chose à 360 degrés… » Certains le comparent même à Jacques Chirac qui savait fort bien s’attirer la fidélité de ses proches en jouant la carte de la complicité ou en usant de la corde sentimentale.

Publié en novembre 2016, au début de la campagne présidentielle, « Une «mission» pour un homme venu d’ailleurs » fait ressortir la «confiance inébranlable, stupéfiante» d’Emmanuel Macron, qui a cru très tôt en sa bonne étoile. « Le monde ancien s’effondre plus vite que prévu. Je ne l’avais pas forcément anticipé. Mais je suis là, à ce moment-là ». Reste à voir si « l’homme providentiel », expression empruntée à l’historien Jean Garrigues, réussira à accomplir sa « mission ». Une histoire à suivre…

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *