Tribune Libre
11:04 23 mai 2017 | mise à jour le: 23 mai 2017 à 11:04 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: L’envers de la médaille

OPINION. Alors que les élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage accaparent une bonne partie des problèmes soulevés dans le réseau de l’éducation, le magazine d’information et de réflexion entièrement consacré à la famille, animé par Karina Marceau, Remue-ménage, diffusé sur Ici Radio-Canada Télé chaque mardi à 19 h 30, nous présente l’envers de la médaille, à savoir des jeunes du secondaire aux prises avec « l’anxiété de performance », laquelle crée des crises d’angoisse et de larmes, maux de tête et de ventre, absentéisme, dépressions, troubles alimentaires et idées suicidaires.

Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

Aux yeux de François Gervais, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire à l’école secondaire d’Oka, la situation est alarmante : « J’ai hâte qu’on se mobilise pour ce que j’appelle le syndrome de la médaille d’or. Le stress de la performance fait que les étudiants résument toute leur personne aux notes. C’est criant. »

Les causes de cette anxiété sont multiples. Mais il est clair que la société de performance dans laquelle nous évoluons a de lourdes conséquences. La valorisation des résultats scolaires et les attentes élevées du personnel enseignant et des parents peuvent aussi, chez certains étudiants, être sources d’angoisse.

La moitié des maladies mentales commencent avant 14 ans et 75 % avant 24 ans. Face à un tel constat, il m’apparaît urgent que le « syndrome de la médaille d’or » soit traité en amont, à savoir dès le début des études secondaires par une politique mettant l’accent sur le sens de l’effort intégré dans un curriculum d’activités variées qui permettent de sortir l’élève de la tornade de la réussite scolaire et de retrouver un sain équilibre dans son plein épanouissement personnel.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *