Tribune Libre
13:40 23 février 2017 | mise à jour le: 23 février 2017 à 13:40 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Trudeau, Couillard et l’Islam

OPINION. La motion 103 visant à condamner toute forme d’islamophobie revêt à mes yeux un caractère discriminatoire pernicieux qui privilégie l’Islam au détriment des autres religions susceptibles de subir des préjudices. Or, le gouvernement Trudeau a rejeté une motion des Conservateurs visant à protéger tous les groupes religieux, et non un seul.

Pourquoi ? Quoique les derniers événements sur l’attentat de Québec aient fait ressurgir un sentiment légitime de solidarité envers la communauté musulmane, il n’en demeure pas moins qu’une telle démarche « isolationniste » de l’Islam comporte des dangers de stigmatisation dangereux, compte tenu du contexte de protection des autres religions, lequel est exclu de M-103.

Mais il y a plus. En effet, ce n’est pas d’hier que les Trudeau, père et fils, entretiennent des relations privilégiées avec les musulmans, une complicité établie depuis longtemps et qui se prolonge sous le règne de Trudeau fils.

De l’autre côté de la clôture, le séjour de Philippe Couillard en Arabie saoudite n’est plus un secret pour personne, sans oublier les avantages partisans de la communauté musulmane qui, par tradition, se retourne globalement vers le PLQ lors des scrutins provinciaux

En termes clairs, les deux paliers de gouvernements constituent une terre fertile à la défense de l’Islam en érigeant un mur de protection contre l’islamophobie, et par conséquent, contre toute forme de liberté d’expression.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *