Tribune Libre
17:21 23 mars 2017 | mise à jour le: 23 mars 2017 à 17:21 temps de lecture: 2 minutes

Perte minime pour le crédit pour transport en commun

Au Québec, on ne paie pas le même taux d’impôt fédéral qu’ailleurs au Canada. Même les gens les plus éduqués en matières économiques parlent souvent d’un taux de 15% sur les crédits d’impôt du fédéral. Or avec l’abattement, on baisse à 12,5%.

Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

La perte pour le crédit pour transport en commun représente donc pour la région de Québec environ 120$ par année. Est-ce suffisant pour vouloir abandonner son auto au profit du transport en commun? Le montant est encore plus faible pour les aînés et les étudiants. Et encore, il faut que ces gens paient de l’impôt pour en profiter et qu’ils aient eu la discipline de conserver tous leurs reçus.

Et puis où donc est le contrôle pour s’assurer que le contribuable a vraiment payé ce montant? Avec le téléchargement de plus en plus répandu des déclarations d’impôt, combien de fonctionnaires devrait-on payer pour vérifier si chacun parmi les millions de contribuables qui le réclament a en main ses reçus valides?

Ça en fait donc un crédit inutile et difficile à contrôler, la situation idéale pour y passer le couperet.

Le budget fédéral 2017 est vraiment terne pour que la perte minime liée à ce crédit soit la mesure dont on entend parler le plus.

Jeannot Vachon 
Québec, Qc

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *