Tribune Libre
19:58 10 mars 2017 | mise à jour le: 10 mars 2017 à 19:58 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Le choix de GND

Parmi les arguments évoqués par Gabriel Nadeau-Dubois (GND) pour joindre les rangs de Québec solidaire (QS) se retrouve le fait qu’il est temps de « sortir la classe politique actuelle depuis 30 ans qui a trahi le Québec ».

Un argument qui détonne avec le choix de GND compte tenu du fait qu’il est certain que ce n’est pas QS qui délogera les libéraux du pouvoir, le cas échéant.

Par ailleurs, on peut se demander pourquoi avoir opté pour un parti « de gauche et indépendantiste » alors que le PQ, qui se définit en ces termes, incarne le seul parti en mesure d’évincer le PLQ du pouvoir. D’autre part, on peut douter du volet indépendantiste de QS qui, aux dires d’Amir Khadir, doit viser « l’indépendance si nécessaire, mais pas nécessairement l’indépendance ».

En réalité, le choix de GND me semble guidé davantage par un objectif carriériste que par une véritable conviction dans les « vertus » de QS, un parti qui, bon an mal an, réussit à aller chercher autour de 7 % du suffrage populaire lors des dernières élections provinciales…Un choix qui confirme, à mes yeux, qu’il est préférable d’être « grand » dans un petit parti que « petit » dans un grand parti.

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *