Tribune Libre
10:25 6 avril 2017 | mise à jour le: 6 avril 2017 à 10:25 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Bisbille CIO/LNH

OPINION. Vingt ans après l’entrée de la LNH aux Jeux d’hiver à Nagano en 1998, l’annonce massue de l’absence des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018 revêt à mes yeux une décision malheureuse, voire catastrophique pour le rayonnement des meilleurs hockeyeurs au monde dans un tournoi d’une telle visibilité.

Pourtant, il n’en tiendrait qu’à très peu de compromis de la part du CIO envers la LNH pour qu’une entente voit le jour. En effet, bien que le CIO ait accepté de verser les millions $ réclamés par la LNH pour couvrir les assurances et les frais de déplacement associés à la présence de ses joueurs vedettes et qu’il ait amélioré les services offerts aux bonzes de la LNH et à leurs invités afin de rendre plus confortable encore l’expérience olympique, le litige tient à ce jour au fait que la LNH n’ait pas d’accès privilégié aux athlètes pendant les Jeux, les joueurs devant couper leurs liens avec la LNH dès qu’ils franchissent les portes du village olympique.

En bout de ligne, je demeure optimiste sur une entente entre les deux organismes, confiant qu’ils rangeront leurs armes de guéguerre de clocher dans le placard au profit du gros bon sens qui commande la participation des joueurs de la LNH à un tournoi d’une telle envergure internationale.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *