Tribune Libre
13:46 11 avril 2017 | mise à jour le: 11 avril 2017 à 13:46 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Hygiène à deux vitesses

Deux poids, deux mesures…Telle est la conclusion que nous pouvons tirer des mesures d’hygiène en vigueur envers les détenus comparativement aux résidents des CHSLD. 

En effet, alors que les détenus peuvent bénéficier d’au moins deux bains ou douches par semaine, les personnes âgées sont limitées à un bain par semaine.

Sans vouloir discréditer la règle qui prévaut dans les centres de détention, on ne peut que s’interroger sur les raisons qui justifient une telle différence dans la règlementation qui régit les normes d’hygiène dans ces deux milieux.

Toutefois, il appert que l’argument à l’effet que les détenus peuvent se laver seuls comparativement aux personnes âgées fait partie de la problématique compte tenu qu’une politique garantissant deux bains par semaine aux résidents des CHSLD coûterait 30 M$ de plus par année, aux dires de Gaétan Barrette.

Considérant les surplus faramineux annoncés dans le dernier budget du ministre des Finances, il m’apparaît mesquin, voire scandaleux, que le ministre de la Santé ose évoquer un argument financier pour justifier l’application d’une « hygiène à deux vitesses »… Pour l’équité, on repassera!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *