Tribune Libre
15:30 13 juin 2017 | mise à jour le: 13 juin 2017 à 15:30 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Michaëlle au pays des merveilles

La secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean, semble avoir une prédilection pour les dépenses onéreuses qui dépassent souvent largement les budgets prévus, notamment au chapitre des déplacements qui ont coûté l’année dernière la « modique » somme de 907 000 $, soit 40 % de plus que prévu, une somme qui s’ajoute aux 891 000 $ consacrés à ses missions en 2015, qui dépassaient aussi les prévisions.

L’OIF est financée par 84 États et reçoit des contributions obligatoires de 15 M$ du Canada et de 1,5 M$ du Québec chaque année sur un total de 59 M$ pour l’année 2017. De ces montants, Michaëlle Jean a dépensé un demi-million de dollars de fonds publics pour aménager la résidence officielle louée pour elle à Paris dans le prestigieux 7e arrondissement de la Ville Lumière, près de la tour Eiffel.

Pourtant, le locataire des trois années précédant la venue de Mme Jean, l’ex-ambassadeur canadien à l’UNESCO, Jean-Pierre Blackburn, juge que l’état des lieux était relativement bon malgré quelques problèmes d’eau chaude et de climatisation. Néanmoins, le numéro deux de l’OIF, Adama Ouane, estime que l’appartement de fonction ne correspondait pas aux normes attendues. L’organisation a l’obligation « de loger les secrétaires généraux dans des conditions dues à leur statut », explique M. Ouane qui conclut que « l’appartement n’était pas habitable ».

En bref, j’ai l’impression que Michaëlle Jean a établi résidence aux « pays des merveilles » …sans scrupule eu égard aux dépenses faramineuses extorquées des poches des contribuables!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *