Tribune Libre
11:50 20 juin 2017 | mise à jour le: 20 juin 2017 à 11:50 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: GND : Qs aux portes du pouvoir

OPINION. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le nouveau porte-parole de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois (GND), ne manque pas d’audace ni d’ambition pour l’avenir de son parti qu’il voit aux portes du pouvoir pour 2018 et, qui plus est, avec lui dans le siège de premier ministre du Québec. Et tout cela avec trois députés à l’Assemblée nationale et seulement 7,6 pour cent d’appuis aux dernières élections générales.

Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

Néanmoins, considérant la piètre tenue des libéraux de Philippe Couillard au chapitre de l’éthique depuis le début de leur mandat, la mouvance du PQ de Jean-François Lisée vers un bon gouvernement provincial et la CAQ de François Legault qui vogue au gré du vent électoraliste, je peux comprendre l’assurance de GND pour l’avenir de son parti.

Toutefois, il y a loin de la coupe aux lèvres. Il y a un long chemin à parcourir avant d’inspirer une vague QS auprès des électeurs du Québec. D’autre part, je suis loin d’être convaincu que le jeune député de 27 ans possède l’expérience nécessaire pour incarner la crédibilité pouvant le conduire à la tête d’un gouvernement.

Quoi qu’il en soit, bien malin celui qui peut prédire les résultats du vote de 2018. Un vent de déception s’élève dans le monde contre les partis traditionnels. Les Québécois sont-ils prêts à y faire face? L’avenir le dira…

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *