Tribune Libre
11:25 6 juillet 2017 | mise à jour le: 6 juillet 2017 à 11:25 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: La courbe de la mort

OPINION. Le 6 juillet 2013, 47 personnes ont perdu la vie à Lac-Mégantic lors du déraillement d’un train qui transportait des produits dangereux. Quatre ans plus tard, les convois continuent à circuler librement sur la voie ferrée en empruntant la « courbe de la mort », une situation scandaleuse qui maintient les Méganticois sur un qui-vive perpétuel.

Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

« Après le drame, on nous a promis une sécurité ferroviaire. Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, nous a dit qu’il en faisait sa priorité lorsqu’il a été élu en 2015. Malheureusement, je n’ai pas le sentiment d’être en sécurité, au contraire, je crois qu’on vit encore à côté de la courbe de la mort », confie Robert Bellefleur, un résident de Lac-Mégantic.

Il y a quelque chose de méprisable dans l’attitude laxiste du gouvernement fédéral à l’endroit des payeurs de taxes de Lac-Mégantic pris en otages par une bureaucratie éhontée qui tergiverse encore, quatre ans plus tard, sur la faisabilité d’une voie de contournement.

Et, pendant ce temps, au cabinet du ministre Garneau, on assure être « fermement engagé à améliorer la sécurité ferroviaire », mais on répète qu’au sujet de la voie de contournement, « l’étude de faisabilité suit son cours », une réponse laconique qui respire à plein nez une attitude désinvolte et méprisante. Pour la mauvaise gestion de ce dossier prioritaire, je vous accorde la note zéro, M. Garneau !

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *