Tribune Libre
15:44 18 juillet 2017 | mise à jour le: 18 juillet 2017 à 15:44 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Enterrement d’un cimetière

Entretenir un discours haineux contre l’islam est une chose, empêcher le projet de cimetière musulman dans Saint-Apollinaire en est une autre. À cet effet, 49 riverains potentiels du cimetière dans cette municipalité de 6000 habitants ont procuré un « enterrement de première classe » au projet, 19 votant contre, 16 pour.

À mes yeux, il y a quelque chose de « bizarre » dans le fait qu’on empêche une communauté quelconque, qu’elle soit musulmane ou autre, d’enterrer ses morts sur un terrain légalement acquis sous le simple prétexte qu’elle soit musulmane. En effet, comment un lieu réservé à des morts et à qui on souhaite qu’ils reposent en paix constitue-t-il un danger public quelconque?

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a fait adopter en juin le projet de loi 122, qui accorde plus de pouvoirs aux élus municipaux — et qui permettra notamment aux municipalités d’être exemptées de l’obligation de tenir ces référendums si elles se dotent d’une «politique de participation publique». Toutefois, ce futur cadre de «politique de participation publique» n’est toutefois pas encore connu.

Or, des leaders de la communauté musulmane de Québec veulent maintenant demander aux élus d’invoquer les dispositions de la nouvelle loi adoptée le 15 juin et de ramener le projet au conseil municipal aussitôt que le cadre de cette politique soit défini par Québec…Une saga qui risque de rebondir!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *