Tribune Libre
15:42 14 mars 2017 | mise à jour le: 14 mars 2017 à 15:42 temps de lecture: 1 minutes

Tribune libre: Martine au cimetière?

Il y a longtemps que Mme Martine Ouellet, après maints détours et hésitations, se cherchait un trône comme chef d’un parti politique.

Imaginez, elle aurait même accepté la présidence d’un groupe de tricot à Saint-Cheval-Blanc. Maintenant c’est un Bloc québécois (BQ), évaporé et sans cesse dans l’angle mort du succès, qui l’accueillera en lui offrant un trône où enfin elle distribuera religieusement sa bénédiction « urbi et orbi » aux deux ou trois membres de ce parti mourant à l’haleine fétide.

 

Un parti politique comme le BQ ne se donnait pas de chance, considérant sa taille, pour élire avec démocratie un chef. En effet, Félix Pinel fut incapable de trouver les 1,000 signatures de membres en règle. Cela ouvre donc très grande la porte à Martine Ouellet qui, manifestement, sera incapable de ressusciter ou ranimer le BQ. Sa seule issue sera le cimetière, elle s’en confessera longtemps. En sera-t-elle fière?

 

Michel Beaumont, Québec

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *