Tribune Libre
15:34 2 mars 2017 | mise à jour le: 2 mars 2017 à 15:34 Temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Grammaire à vendre

Une magnifique grammaire française neuve est malheureusement à donner ou à vendre pour un prix dérisoire. Toute offre raisonnable sera acceptée avant qu’elle ne rejoigne silencieusement l’histoire.

En excellent état, jamais sortie l’hiver, inconnue et inappropriée chez les étudiants adeptes de la facilité. Cette grammaire orpheline traîne dans l’oubli depuis trop longtemps. Le bon usage du français, ignoré par plusieurs, ne semble plus attirer ou, du moins, intéresser les étudiants. Devrions-nous asseoir le progrès, l’anglicisation, l’indifférence sociale marquée et le laxisme dans l’enseignement du français sur le banc des accusés ? Il est clair que ce genre de livre, jadis fort utile, n’a plus d’avenir dans nos écoles ; la tendance aux vecteurs déjantés est inquiétante.

 

Le Québec est devenu tristement une province où, l’anglais, l’écriture simplifiée au son et le franglais représentent l’avenir chez le« québécois moderne ». Peu s’en soucient ! Ma foi, nous sommes des champions sans fierté de la complaisance face à la médiocrité dans l’enseignement et l’effondrement de la rectitude linguistique. Vive la vacuité de la perfection ! Même la France s’anglicise à son grand malheur inconscient. À la limite, devrais-je accepter une grammaire anglaise en retour pour captiver les jeunes et mieux affronter l’avenir avec eux ?

 

Michel Beaumont, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *