Tribune Libre
16:55 3 mars 2017 | mise à jour le: 3 mars 2017 à 16:55 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: Vaut mieux en rire!

Quand j’ai entendu que les médecins omnipraticiens réclamaient une augmentation de salaire au gouvernement, alléguant que l’écart de salaire avec les médecins spécialistes, à savoir 244 000 $ par année par rapport à 409 000 $, constituait un traitement inéquitable, je me suis demandé comment réagira le salarié moyen devant une telle « injustice » envers les médecins de famille.

Dans ces circonstances, croyez-vous sincèrement que les doléances des omnipraticiens trouveront quelque sympathie de la part des travailleurs du Québec, particulièrement à un moment où l’augmentation du salaire minimum à 15 $/h apparaît comme « démesurée » auprès des employeurs et du gouvernement ?

À mon avis, la société est confrontée à deux mondes diamétralement opposés dans laquelle subsiste un « véritable » écart salarial entre les travailleurs québécois et la classe des médecins. En termes clairs, la guéguerre des omnipraticiens eu égard à leur salaire « déraisonnable » en rapport avec celui des spécialistes est un faux problème en ce sens qu’il faudrait davantage ramener la rémunération des médecins spécialistes à un revenu plus « raisonnable », d’autant plus que leur bas de laine a augmenté de 56% depuis dix ans… Enfin, vaut mieux en rire !   

Henri Marineau

Québec, Qc

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *