Tribune Libre
11:00 29 mars 2017 | mise à jour le: 29 mars 2017 à 11:00 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: L’héritage de madame Sutto

OPINION.  De tous les reportages et les commentaires entendus depuis l’annonce du décès de Janine Sutto, il en est un qui fait l’unanimité, à savoir la passion pour le métier qu’elle a exercé pendant sept décennies.

Une passion qui ne s’est jamais démentie dans les quelque deux cents rôles qu’elle a joués pendant sa carrière d’artiste accomplie pour qui cette passion incarnait la bougie d’allumage qui lui a permis d’acquérir une admiration sans bornes de son public et de ses camarades de travail.

Janine Sutto, parlant de son métier, le décrit en ces termes : « Le public s’imagine que les acteurs ont une vie glamour. Ils n’ont pas idée comment ça peut être dur. D’abord parce que c’est un métier qui sort de toi. T’as besoin d’une grande santé physique et mentale pour l’exercer. Mais je ne suis pas une martyre. J’ai aimé passionnément ce métier ».

Mme Sutto, s’il est un héritage dont vous pouvez être fière, c’est d’avoir su communiquer cette passion qui vous envahissait et dont les effets ont rejailli sur des dizaines de comédiens que vous avez côtoyés tout au cours de votre carrière…et pour cela, votre public ne peut que vous exprimer une reconnaissance à la grandeur de votre talent.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *