Tribune Libre
18:00 13 avril 2017 | mise à jour le: 13 avril 2017 à 18:00 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: GND et l’école privée

Ayant moi-même fait mes études classiques dans une école privée, je peux vous affirmer qu’avec le recul, je remercie mes parents d’avoir contribué financièrement aux frais exigés à cette époque, à savoir au début des années ’60. À la fin de ce périple de huit ans, naissaient les Cégeps, une ère nouvelle s’amorçait.

Toutefois, à l’intérieur de ce vaste chantier, certaines écoles sont demeurées privées en continuant de recevoir des subventions du gouvernement, Gabriel Nadeau-Dubois (GND) étant issu de cette génération en tant qu’ex-élève du collège Regina Assumpta à Montréal.

Or, aujourd’hui, en plein énième débat sur l’abolition du financement public des écoles privées dont GND en est un partisan, quand des journalistes lui ont demandé s’il aurait préféré aller à l’école publique, il a esquivé la question en disant qu’il n’avait pas l’âge de prendre cette décision.

GND a droit à ses opinions que je n’ai pas du tout l’intention de critiquer, là n’est pas la question. À mon sens, GND a raté le coche en s’esquivant maladroitement de la question des journalistes et en omettant de s’en tenir aux raisons qu’il évoque pour proposer l’abolition des subventions aux écoles privées sans dénigrer pour autant la qualité de la formation qu’il a reçue au cours de ses études secondaires.

En bref, comme le dit le vieil adage, « le passé est garant de l’avenir » et la verve de GND en est une preuve…un constat qu’il devrait sortir du placard au lieu de tenter de s’en détacher!

Henri Marineau

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *