Tribune Libre
10:00 22 octobre 2017 | mise à jour le: 22 octobre 2017 à 10:00 temps de lecture: 2 minutes

Bombardier-Airbus: échec du gouvernement Couillard

On a beaucoup parlé récemment de la crainte de prise de contrôle de nos fleurons québécois par des entreprises étrangères. Mais voilà qu’on essaie de nous faire avaler comme une bonne nouvelle d’avoir donné la CSeries de Bombardier à une multinationale.

Tribune libre. (Photo TC Media – Archives)

Le gouvernement Couillard a investi 1,3G$ en principe pour sauver 2000 emplois, ce qui fait 2/3 de M$ non pas pour créer des emplois mais pour les sauvegarder. Gageons que beaucoup d’argent public avait déjà été englouti dans ces emplois. Hors, les règles du commerce international ne sont pas nouvelles et on aurait dû dès lors en mesurer les conséquences, telle la guerre amorcée par Boeing.

Et maintenant, Airbus avale la CSeries sans débourser un sou et projette à long terme de mettre la main sur tous les profits. Je suis désolé mais chez moi ça ne se fait pas de donner son bien de cette façon. La seule situation justifiable est quand on est en faillite. Mais quand on investit une fortune en argent de mes taxes pour une faillite plus ou moins prévisible, sans se prendre de garantie, c’est impardonnable.

Jeannot Vachon, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *