Tribune Libre
12:55 12 juin 2017 | mise à jour le: 12 juin 2017 à 12:55 temps de lecture: 2 minutes

Tribune Libre : « La chance au coureur »

OPINION. Parmi tous les commentaires entendus relativement à la crise que vit le Bloc québécois, je retiens celui de Mario Beaulieu qui affirme que « dès l’élection de Martine Ouellet, il y a eu de l’obstruction systématique, des gens qui n’acceptaient pas le choix des membres ».

Tribune libre (Photo TC Media – Archives)

On peut prêter toutes sortes de défauts à Mme Ouellet, n’empêche que l’on ne peut pas lui reprocher la vigueur de ses convictions eu égard à la souveraineté du Québec, un constat qui fait piètre figure chez l’aile parlementaire du Parti québécois, notamment chez son chef, Jean-François Lisée, qui a carrément reporté le processus de l’accession du Québec à son indépendance en 2022.

Le torchon brûle au sein de la députation bloquiste et, tant et aussi longtemps qu’elle n’aura pas donner « la chance au coureur », le Bloc risque de s’effriter au milieu de ces guéguerres intestines, voire infantiles, qui ne font que refléter une immaturité manifeste de la part de quelques voix discordantes et néfastes pour l’unité du parti.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *