Tribune Libre
11:00 14 octobre 2010 | mise à jour le: 14 octobre 2010 à 11:00 temps de lecture: 1 minutes

Pourquoi Marc Bellemare est entré en politique et pourquoi il en est sorti

Les trois avocats libéraux – Me Suzanne Côté, ladite représentante du gouvernement; Me André Dugas, du Parti libéral du Québec; et Me André Ryan, avocat de Jean Charest – ont tour à tour, dans leur plaidoyer, tout tenter pour miner la crédibilité de Me Marc Bellemare à la commission Bastarache. Ces trois avocats n’étaient manifestement pas là à la recherche de la vérité. Ils étaient là pour faire une job de bras, allant jusqu’à mettre en doute le témoignage de Me Georges Lalande, un ex-haut fonctionnaire de l’État, maintenant à la retraite, qui n’avait pourtant rien à gagner ou à perdre à dire la vérité, telle qu’il l’avait vécue.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *