Tribune Libre
16:28 14 février 2012

Vol au-dessus de Québec pour un Lac-Saint-Charlois

Le Cadet de l’Escadron 798 Lac-St-Charles, Marc-Étienne Roberge, a vécu une expérience hors du commun. Le jeune homme de 14 ans a eu la chance de s’envoler à bord d’un Hercule. (NDLR)

Dimanche matin 06h00, il neige à plein ciel sur Québec avec des rafales de vent, les plus fortes enregistrées à 80 km/h et il fait -4° C. Le vol a déjà été retardé de 2 heures.

Rendez-vous à l’aéroport Jean-Lesage plus précisément à Air Transol pour 9h45. Nous sommes 14 cadets et deux officiers de notre escadron à avoir été sélectionnés, car plusieurs autres escadrons sont aussi présents. Donc même si je me suis levé malade, il n’est pas question que je laisse ma place à qui que ce soit. Hourra!!! Il est 9h30 et le ciel se dégage. Nous sommes tous réunis et attendons les directives avant le départ.

L’attente est longue… très longue… Finalement nous voilà en file et nous nous dirigeons vers cet immense appareil qu’est le Hercule. Nous pénétrons par l’arrière de l’avion par une immense trappe qui peut faire passer un véhicule et nous nous installons du mieux que nous pouvons et attendons encore… Nous avons tellement hâte même si cela nous semble interminable, nous savons, que nous partirons bientôt…

11h00 arrive et finalement l’avion se place en attente en bout de piste. Et le moment très attendu arrive. L’avion s’élance. Quelle puissance et malgré le poids de cet engin il s’élève avec une grande facilité. C’est incroyable. Quelle sensation extraordinaire. Je suis installé à l’arrière et j’aurai la chance d’assister à l’ouverture de la trappe protégée par un immense filet protecteur afin d’éviter que nous tombions en bas de l’avion en cas d’ennuis lors de l’ouverture de celle-ci.

Il y a beaucoup de turbulence, mais nous vivons des sensations extraordinaires. Soudain c’est l’ouverture de la trappe… Wow c’est fantastique!!! Quelle vue! Pouvoir entendre le vent et voir l’extérieur et en plus pouvoir se déplacer à l’intérieur de l’avion. Je prends des photos et je filme en même temps c’est fantastique.

Nous pouvons même prendre des photos du cockpit. Ha oui, il y a aussi les turbulences et quelles turbulences!… Nous avons des petits sacs en cas d’envie soudaine d’expulser à l’extérieur ce que nous avons absorbé. Humm… ce fut très utile pour la plupart des passagers. À une occasion, nous avons eu la chance de voir le plafond de l’appareil d’un peu plus proche, c’est ce que l’on appelle une « poche d’air ». Le vol est pratiquement terminé il referme la trappe arrière et nous nous installons à nos sièges pour l’atterrissage. Durée du vol environ 01h00, trop court, mais tout simplement incroyable et inoubliable. Merci aux Forces canadiennes de nous avoir permis de vivre une expérience extraordinaire. Nous nous rappellerons longtemps cette journée époustouflante….

Cadet Marc-Étienne Roberge, Escadron 798 Lac-St-Charles, Caporal de section

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *