Chroniques
16:09 21 octobre 2020 | mise à jour le: 21 octobre 2020 à 16:09 temps de lecture: 5 minutes

Trois des plus grandes aventures de Mario en 3D

Trois des plus grandes aventures de Mario en 3D
Véritable amoureux de jeux vidéo depuis son premier coup de cœur, le jeu River Raid d’Activision sur la console Atari 2600, Patrick Tremblay est chroniqueur pour M2 Gaming Canada. Fervent joueur de jeux de type RPG ou jRPG, il avoue se laisser néanmoins tenter par de sympathiques et intenses rogue-lites tel Dead Cells ou même Streets Of Rogue. Sa console de prédilection a toujours été chez SONY mais il se laisse aujourd’hui séduire par Nintendo depuis l’arrivée de la Switch.

Le jeu Super Mario 3D All-Stars a été lancé il y a quelque temps déjà, proposant aux fans de Nintendo et de Super Mario un ensemble comprenant Super Mario 64, Super Mario Sunshing ainsi que Super Mario Galaxy, le tout dans le même principe que Super Mario All-Stars, sur la Super Nintendo, qui proposait les jeux Super Mario Bros. 1 à 3 ainsi que The Lost Levels.

N’en déplaise aux gens qui trouvent que les jeux ont peut-être mal vieilli, que le système de caméra est difficile à gérer, surtout dans Super Mario 64, que les contrôles manquent de précision ou autre… c’est ainsi que les jeux étaient faits à la base.

Néanmoins, on parle ici de jeux qui roulent avec un aspect graphique variant entre le 720p à 30 images par seconde pour Super Mario 64 (avec des bandes latérales noires puisque le jeu est encore au format des vieux téléviseurs 4:3), le 1080p à 30 images par seconde pour Super Mario Sunshine ainsi qu’en 1080p à 60 images par seconde pour Super Mario Galaxy.

Super Mario 64 a vu ses graphiques être un peu plus soignés et, comparativement à la version qui avait été lancée sur la Wii U, les contrôles sont parfaits et il n’y a plus de décalage entre chaque touche appuyée, ce que l’on appelle communément le Input Lag.

/Photo gracieuseté

Du côté de Super Mario Sunshine, nous pouvons effectivement remarquer la différence dans celui-ci puisque de prime abord, le jeu était sorti sur la Gamecube et était affiché au format 4:3 des vieilles télés conventionnelles. Maintenant, il a été modifié pour les écrans d’aujourd’hui au format 16:9, l’affichage des menus a été également modifié, les scènes cinématographiques ont été nettement améliorées et, malheureusement, les contrôles aussi. Pour les gens ayant une manette de Gamecube pour la Switch, vous devrez redéfinir les touches de celle-ci si vous désirez reprendre celles d’antan.

Par la suite, Super Mario Galaxy a, quant à lui, été poli et sa qualité graphique a si bien été adaptée que l’on pourrait aisément le comparer à Super Mario Odyssey, le jeu sur Switch. Les contrôles nécessitant les mouvements de la WiiMote ont été adaptés à nos Joy-Cons et, si vous jouez en mode portable, vous avez la possibilité de balayer l’écran tactile de la Switch pour récupérer les étoiles ou de tapoter celle-ci pour les lancer à l’endroit touché. Certes, il faut un certain temps d’adaptation pour utiliser la gyroscopie des Joy-Cons et un bouton nous permet de recentrer notre cible au milieu de l’écran, mais ça n’en demeure pas moins légèrement inconfortable comparativement au capteur infrarouge qu’avait la Wii à l’origine.

C’est un choix néanmoins très judicieux de la part de la firme nippone d’intégrer l’écran tactile ou même de continuer de proposer la capture de mouvement via la gyroscopie! De plus, vous pouvez jouer à Super Mario Galaxy à deux : pendant que l’un contrôle Mario, l’autre contrôle le pointeur qui attrape ou lance des étoiles.

Certes, certaines personnes ont été déçues de ne pas voir Super Mario Galaxy 2 se présenter dans Super Mario 3D All-Stars, j’en fais également partie puisqu’il s’agit d’un excellent jeu.

Ce qui est un peu plus décevant, en revanche, c’est que nous voyons d’autres compagnies proposer des jeux remasterisés et on reçoit ce portage brut en se disant «Mais pourquoi offrir si peu?». N’aurait-il pas été possible de refaire la trilogie sous le même engin que Super Mario Odyssey? Les améliorations techniques n’auraient-elles pas pu être mieux? Ne serait-ce, à la limite, que d’avoir du 16:9 à 60 images par seconde pour tous les jeux?

Néanmoins, cette collection demeure incroyablement nostalgique et est solidement accueillie par bien des fans, moi inclusivement. Les bandes sonores ajoutées à la trilogie sont plaisantes à écouter, il n’est pas nécessaire de devoir télécharger les jeux même si vous détenez la cartouche de jeu et, on ne se le cachera pas, ce sont trois excellents titres à proposer aux petits et aux grands, que vous ayez connu ceux-ci ou non.

En bref, c’est une occasion manquée pour Nintendo de se démarquer encore plus dans la portabilité de ses jeux, mais ça demeure une excellente expérience nostalgique.

N’oubliez pas, le jeu en copie physique et numérique ne sera vendu que jusqu’en mars 2021. Après cela, il sera impossible d’en trouver de nouvelles copies ou de le télécharger sur le eShop!

Pour suivre Patrick et toute la bande de M2 Gaming Canada : http://www.m2gaming.ca https://www.youtube.com/m2gamingcanada

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *