Chroniques
11:52 20 mars 2020 | mise à jour le: 20 mars 2020 à 11:52 temps de lecture: 3 minutes

Le pire ennemi des jeux vidéo de 2020

Le pire ennemi des jeux vidéo de 2020
Véritable amoureux de jeux vidéo depuis son premier coup de cœur, le jeu River Raid d’Activision sur la console Atari 2600, Patrick Tremblay est chroniqueur pour M2 Gaming Canada. Fervent joueur de jeux de type RPG ou jRPG, il avoue se laisser néanmoins tenter par de sympathiques et intenses rogue-lites tel Dead Cells ou même Streets Of Rogue. Sa console de prédilection a toujours été chez SONY mais il se laisse aujourd’hui séduire par Nintendo depuis l’arrivée de la Switch.

Vous vous en doutez probablement, les médias en parlent partout dans le monde et de long en large. Force est d’admettre que cette nuisance fait mal à de grandes industries incluant celui du gaming. COVID-19, le coronavirus, fait des ravages partout sur la planète.

Ledit virus a forcé l’annulation ou le report, à lui seul, des événements comme la Game Developers Conference ainsi que, tout récemment, le Electronic Entertainment Expo (E3). Les géants comme Sony, Microsoft et autres refusent également de se déplacer dans les habituels salons comme le PAX East, le PAX South et autres salons de ce genre.

Celui-ci est tellement malicieux qu’à lui seul, il alimente même des rumeurs comme quoi le lancement des futures consoles Xbox Series X et Playstation 5 sera reporté puisqu’il y aurait eu des délais dans la fabrication à la suite de la fermeture de nombreuses usines de pièces électroniques.

Heureusement, certaines compagnies, comme Microsoft, ont décidé de célébrer le E3 tout de même via une présentation digitale afin de remplacer celle prévue sur place.

La fin du Electronic Entertainment Expo ?

Depuis quelques années, le E3 bat malheureusement de l’aile puisque celui-ci n’est pas ouvert au grand public et les gens préfèrent de plus en plus la formule des The Game Awards. Le E3 est spécialisé dans les annonces de grands jeux à venir et de nouveautés intéressantes, mais ne permet qu’aux médias de se déplacer afin de pouvoir «tester» et «toucher» le matériel tandis que le reste est diffusé en ligne pour les fans de jeux vidéo.

Déjà que Sony ne se présente plus au E3 depuis les deux dernières années, probablement dû au fait qu’il s’agit d’un événement très coûteux, COVID-19 force les géants à revoir la façon dont ils vont faire profiter de leurs annonces cette année. Ce changement apportera beaucoup de réponses à ceux-ci quant à la force d’atteinte de leurs diffusions sur les chaînes comme Twitch, YouTube ou Mixer ainsi que le pouvoir des réseaux sociaux qui, avouons-le, sont beaucoup moins coûteux que les milliers de dollars exigés par le E3 pour avoir des kiosques sur place ainsi que de faire rouler les fameuses bandes-annonces.

Cette annulation fera sans doute très mal au E3 qui devra, de toute façon, rembourser chaque exposant et chaque visiteur et qui espérait réimaginer l’événement afin d’atteindre encore plus de fans.

 

Pour suivre Patrick et toute la bande de M2 Gaming Canada : http://www.m2gaming.ca https://www.youtube.com/m2gamingcanada

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *