Opinion
06:24 7 octobre 2021 | mise à jour le: 8 octobre 2021 à 14:13 Temps de lecture: 9 minutes

Préoccupations électorales du conseil de quartier de la Cité-Universitaire

Préoccupations électorales du conseil de quartier de la Cité-Universitaire
Photo: Métro Média

Au cours des derniers mois, le Conseil de quartier de la Cité-Universitaire a traité de nombreux enjeux, adopté différentes résolutions et produit un mémoire dans le cadre d’une consultation publique. Les positions adoptées lors de nos réunions et relatées dans ces documents sont le reflet des discussions, échanges et préoccupations soulevées par les membres du conseil et citoyens du quartier.

Cette Synthèse des enjeux et des préoccupations du Conseil de quartier vise à sensibiliser les candidats à l’élection municipale 2021 quant aux différents défis de la prochaine administration municipale pour notre quartier.

1) Protection du Boisé Saint-Denys dans son intégralité

Le site connu sous le nom de « Boisé Saint-Denys » est visé dans le PPU du Plateau Centre Sainte-Foy pour être en partie rasé, afin qu’il y soit aménagé le prolongement de la rue de Grenoble et la construction de nouveaux bâtiments résidentiels. Le Conseil de quartier s’oppose à toute coupe d’arbres, en se basant sur plusieurs faits: la canopée est inférieure à la cible visée par la Ville dans la Cité-Universitaire, la Ville prévoit abattre plusieurs arbres (en particulier dans le Boisé de l’université) pour le tramway, sans compter plusieurs coupes récentes d’arbres matures pour différentes raisons (falaise de Sillery, boisé de Rochebelle, forêt du Secteur Neilson). Ce boisé de bonne superficie avec beaucoup d’arbres matures et en très bonne condition agit comme îlot de fraîcheur, et compense en partie pour tous les stationnements situés autour des centres d’achat situés à proximité.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à poser les gestes nécessaires pour préserver le Boisé Saint-Denys dans son intégralité?

2) Requalification du chemin Sainte-Foy

Le Journal de Québec a bien exposé le fait que ce tronçon est en très mauvais état (17 juin 2021). Ce projet de requalification est dans les cartons de la Ville depuis longtemps. Il devra prévoir un meilleur équilibre pour favoriser les transports actifs. Notamment, une reconfiguration complète du carrefour du chemin Sainte-Foy et de l’autoroute Robert-Bourassa est nécessaire, afin de mieux protéger les nombreux piétons qui y circulent quotidiennement.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à réaliser le projet de requalification du chemin Sainte-Foy dans la Cité-Universitaire afin d’améliorer la convivialité des déplacements actifs et motorisés et de les sécuriser?

3) Requalification du chemin des Quatre-Bourgeois

Alors que le secteur se densifie, les piétons et les cyclistes ne peuvent plus être coincés aux abords du chemin des Quatre-Bourgeois, un boulevard à quatre voies où circulent un grand nombre de véhicules à grande vitesse à toute heure du jour. Un nouveau partage doit être mis en place pour permettre aux piétons et cyclistes de tous âges d’y circuler en toutes saisons, de façon sécuritaire. Il est inacceptable que des carrefours ne soient pas munis de feux protégés pour piétons. La piste cyclable est dangereuse, tant pour les piétons que les cyclistes eux-mêmes. Le trottoir et la voie routière qui le jouxte sont très étroits et il n’y a pas de parcours d’autobus vers le centre-ville.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à améliorer la mobilité durable sur le chemin des Quatre-Bourgeois, notamment entre de la route de l’Église et Robert-Bourassa?

4) Création d’un parc urbain sur le site du quartier militaire

Alors que le PPU du Plateau Centre Sainte-Foy prévoit l’utilisation intégrale des espaces verts du quartier militaire pour y aménager de nouveaux bâtiments d’habitation, nous proposons qu’une partie de ces espaces soient convertis en un parc urbain, qui se greffera au Boisé St-Denys et au Parc St-Denys existant. Nous devons considérer l’avenir de ce secteur avec une vision à long terme, comme ce fut le cas dans St-Roch pour la création du Jardin Jean-Paul Lallier. Ce parc urbain pourrait en effet être appelé à devenir une véritable oasis de verdure et une source de fierté pour les milliers de citoyens qui fréquentent le secteur, notamment ceux qui vivent dans les nombreuses tours d’habitation, de plus en plus nombreuses.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à poser les gestes nécessaires pour provoquer la création d’un parc urbain à partir des espaces verts disponibles du quartier militaire?

5) Réduire la circulation de transit

Notre quartier est situé près des autoroutes et plusieurs automobilistes pressés empruntent de petites rues résidentielles. Le problème s’accentue avec la densification, car les nouveaux édifices amènent son lot de nouvelles voitures dans le quartier. Les citoyens du quartier sont prêts à faire partie de la solution et se mobilisent de plus en plus pour faire réduire la circulation de transit et assurer la sécurité autour des écoles, comme c’est le cas aux alentours de l’École Fernand-Séguin, où une centaine de citoyens se mobilisent, notamment par l’entremise d’un groupe Facebook dédié spécifiquement pour cette problématique.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à mettre en place des mesures pour assurer la sécurité routière dans les rues de transit et à sécuriser les déplacements autour des écoles?

6) Évaluer toutes les options pour réduire la vitesse dans nos rues

Les récentes mesures mises en place par la ville de Québec pour assurer la sécurité routière dans nos rues sont un pas dans la bonne direction, mais n’ont pas modifié le comportement d’un grand nombre de conducteurs, qui excèdent fréquemment les nouvelles limites de vitesse. Pendant ce temps, des villes du Québec n’ont pas hésité à aménager des dos-d’âne et des saillies de trottoir, des mesures simples qui semblent avoir prouvé leur utilité. Qu’en est-il à Québec?

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à compléter le travail amorcé par l’administration municipale en matière de sécurité routière, en évaluant sérieusement la possibilité d’implanter dans le quartier de la Cité-Universitaire des mesures qui ont fait leurs preuves ailleurs, tels les dos-d’âne et les saillies de trottoir?

7) Sauvegarder les arbres matures et planter des arbres

Un bilan paru à l’été 2021 a révélé que l’indice de canopée de la ville de Québec a diminué depuis 2015. Or, la densification et les travaux pour l’aménagement du futur tramway entraîneront vraisemblablement la coupe de plusieurs arbres matures dans la Cité-Universitaire, notamment sur le site de l’Université Laval. Il y a par endroit peu d’arbres sur les terrains publics et privés de nos artères principales, comparativement à d’autres quartiers adjacents comme Saint-Sacrement et Montcalm. Est-ce possible, en 2021, de tout faire pour préserver un arbre mature et d’encourager au maximum la plantation de nouveaux arbres?

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à éviter l’abattage d’arbres matures et à planter des arbres dans la Cité-Universitaire pour atteindre la cible de canopée de la Ville de Québec?

8) Une densification en harmonie avec le milieu

Les projets de densification se multiplient dans le quartier, mais plusieurs citoyens voisins de ces nouveaux bâtiments de plusieurs étages se sentent lésés par leur ville, notamment par la hauteur de certains projets et l’augmentation de la circulation automobile provoquée par ceux-ci. Peut-on atteindre un juste équilibre entre les ambitions des promoteurs, la réglementation municipale actuelle et les attentes légitimes des citoyens qui vivent dans le quartier depuis de nombreuses années? Le Conseil de quartier souhaite une intégration harmonieuse de ces nouveaux bâtiments avec le quartier existant et des aménagements urbains (espaces verts, trottoirs, etc.) qui tiennent compte de la nouvelle réalité du quartier.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à être à l’écoute des préoccupations des citoyens du quartier, pour que les futurs projets de densification puissent s’intégrer harmonieusement avec le milieu?

9) Une pumptrack pour la Cité-Universitaire

Une pumptrack (piste à rouleaux en français) est un petit parcours en boucle fermée, constitué de plusieurs bosses consécutives et de virages relevés. Le phénomène des pumptracks est en explosion partout sur la planète et une telle piste pourrait avoir sa place dans le quartier pour les adeptes de vélos, skateboards, trottinettes et rollerblades qui souhaitent pratiquer leur sport dans un environnement sécuritaire.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à aménager une pumptrack dans le quartier de la Cité-Universitaire?

10) Être à l’écoute des Conseils de quartier…

Interlocuteurs privilégiés de la vile, les conseils de quartier sont composés de bénévoles qui connaissent leur quartier et qui ont à coeur d’en faire un beau milieu de vie. Consulter le Conseil de quartier, puis tenir compte des résolutions, mémoires et autres préoccupations exprimées lors  des rencontres est une excellente façon d’être toujours au diapason des citoyens.

QUESTION AUX CANDIDATS: Vous engagez-vous à prendre part aux réunions du conseil de quartier et à être à l’écoute des préoccupations qui y sont exprimées?

Il faut retenir que la densification de notre quartier ne peut se faire sans une mise à jour de son urbanisme, qui a été pensé alors que notre secteur était une banlieue. La sécurité des piétons et  des cyclistes, les transports actifs et le contrôle de la circulation de transit sont des préoccupations majeures. Aussi, nous sommes plus que jamais attachés aux arbres, aux espaces verts et aux boisés urbains, qui sont des sources indispensables de fraîcheur et d’oxygène. Nous espérons que ces 10 bonnes idées pour le quartier seront entendues par les candidats à l’élection municipale et qu’elles deviendront réalité au cours des prochaines années.

Mathieu Trépanier, président du conseil de quartier de la Cité-Universitaire

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *