Opinion
06:19 26 décembre 2020 | mise à jour le: 26 décembre 2020 à 10:06 Temps de lecture: 2 minutes

Voeux du Nouvel An au maire de Québec et président de la CMQ

Voeux du Nouvel An au maire de Québec et président de la CMQ

Monsieur Labeaume,

De votre entretien avec François Bourque (Le Soleil, 18 décembre), j’ai retenu votre vision très louable de notre ville : « … un ordre nouveau. Sans cheminées industrielles, sans nuisances, sans activités de transport dérangeantes pour la santé, la qualité de vie, le paysage ou l’environnement ».

Néanmoins, votre soutien au projet Laurentia de l’administration portuaire de Québec (APQ) jette un voile sur ce paysage idyllique, sous l’effet anticipé d’un grand dérangement socio-écologique. Toutefois, comme aucune étude de marché n’a été réalisée jusqu’ici au sujet de la viabilité de ce projet, notamment son volet régional (Est-du-Québec) lié au transport routier, tout n’est pas joué.

En effet, sans chiffres précis, les armateurs vont continuer à bouder le port de Québec et son possible marché régional après avoir annoncé clairement, dès le départ, qu’ils ne collaboreraient pas au marché hors Québec (Ontario, Midwest), soit 90% de l’achalandage annuel annoncé. Or, en l’absence d’armateurs, pas de trains ni de camions supplémentaires sur nos routes, évitant ainsi d’augmenter la pollution atmosphérique, mais en acceptant par ailleurs de se priver des retombées économiques anticipées.

Jusqu’à ce que cette étude de marché soit réalisée — les citoyens comptent sur vous pour l’exiger rapidement afin de clarifier la situation — certains continueront à prétendre que Laurentia n’est qu’un leurre destiné à obtenir l’accréditation d’un quai en eau profonde pour le retour du projet Beauport 2020, à savoir un terminal pétrolier alimenté par l’oléoduc Énergie Est.

À cet égard, souhaitons tous que 2021 devienne l’année de la transparence, de la concertation et du bon sens, à l’écoute des besoins de la population là où le terminal anticipé aurait le plus d’impact. C’est là votre responsabilité ainsi que celle du siège gouvernemental dont Québec est la capitale.

Jacques H. Lachance, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *