Opinion
14:51 12 octobre 2020 | mise à jour le: 12 octobre 2020 à 14:51 temps de lecture: 2 minutes

Tribune libre: les Québécois veulent savoir

Tribune libre: les Québécois veulent savoir

Depuis le début de la crise du coronavirus, soit quelque 8 mois, jamais les Québécoises et les Québécois n’ont eu vent des discussions, sans aucun doute innombrables, entre le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et le premier ministre du Québec, François Legault.

À toutes fins pratiques, le Québec vit actuellement une des pires crises de son histoire et aucune communication écrite entre les deux hommes n’a filtré. Pour la transparence, tant clamée par M. Legault depuis le début de son mandat à titre de premier ministre, on repassera!

Du côté des deux intervenants, on nous répond qu’il n’existe aucun compte rendu écrit des discussions entre eux. Pourquoi, par exemple, cette volte-face soudaine sur le port du masque qui est passé d’un statut de facultatif à obligatoire? Au moment où les éclosions proliféraient dans les Centres hospitaliers pour soins de longue durée, pourquoi a-t-on laissé libre cours aux déplacements de personnel entre les CHSLD? Etc…

Récemment, l’ex-chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a proposé la création d’une enquête publique sur la gestion de crise. Sans présumer que messieurs Legault et Arruda n’ont pas fait ce qu’il fallait faire, les Québécois veulent savoir pourquoi telle décision a été prise eu égard à telle situation… C’est une simple question de transparence élémentaire!

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *