Opinion
06:24 20 juillet 2020 | mise à jour le: 20 juillet 2020 à 15:23 temps de lecture: 2 minutes

La troisième chute

La troisième chute

Après avoir été blâmé à deux occasions par le commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique depuis qu’il est en fonction à titre de premier ministre du Canada, à savoir son voyage sur l’île privée de l’Aga Khan et son ingérence dans le dossier SNC-Lavalin, Justin Trudeau se retrouve pour une troisième fois dans le pétrin.

Cette fois-ci, on apprend que la mère et le frère de Justin Trudeau, Margareth et Alexandre, ont perçu près de 300 000$ en cachets reliés à des conférences qu’ils ont données en faveur de l’organisme caritatif We Charity qui a été choisi, sans appel d’offres, par le gouvernement libéral pour administrer un programme de bourses de 900M$.

Une troisième chute qui nous laisse perplexes sur l’acuité de jugement indispensable à un politicien pour gérer les destinées d’un peuple en tant que premier ministre d’un pays. Quel sera le prochain faux pas de Justin Trudeau? Dans quel bourbier risque-t-il de placer les Canadiens dans l’hypothèse où il devait commettre quelque impair majeur au chapitre des relations internationales?

À court terme, je ne crois pas que ces «incidents de parcours» ne remettent en question son poste de premier ministre. Toutefois, je suis d’avis qu’ils risquent de ressurgir au cours de la prochaine campagne électorale et lors du jour du scrutin… et, à ce moment-là, ce sera à l’électorat canadien de faire connaître son verdict dans l’urne.

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *